Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Madame la Ministre des Outre-Mers George Pau-Langevin: Le maintien de la RNMR sans modification des mesures de protection

Madame la Ministre des Outre-Mers George Pau-Langevin: Le maintien de la RNMR sans modification des mesures de protection

7,145 personnes ont signé. Allons jusqu'à 10,000
7,145 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par preservenotrerecif N. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
preservenotrerecif N.
a lancé une pétition à destination de
Madame la Ministre des Outre-Mers George Pau-Langevin
(English translation below)

Face aux nombreux constats de dégradation croissante des récifs coralliens à La Réunion, soulevés par l'ensemble de la communauté scientifique depuis plusieurs années, la Réserve Naturelle Nationale Marine de la Réunion a été mise en place en 2007. Actuellement 5% de la réserve sont en sanctuaire, 45% sont soumis à une pêche règlementée et la moitié (50%) de la réserve est ouverte à la pêche dans les mêmes conditions qu'à l'extérieur.

La mise en place d'aires marines protégées a pour but de permettre une restauration des écosystèmes, de la biodiversité et des stocks de poissons. Cette restauration de l'écosystème profite également aux activités économiques comme le tourisme et la pêche.

Dans le contexte de l’île de La Réunion, les bénéfices de cette réserve, appelés « effet réserve », sont long à s’établir du fait de la forte pression anthropique (urbaine, industrielle, agricole, etc…) exercée sur le littoral. Les mesures récentes montrent une légère augmentation de la quantité de poissons dans les zones sanctuaires (5%) mais elle reste encore faible sur l'ensemble des récifs. Ces observations confirment l’intérêt majeur des mesures de protection renforcées pour permettre à terme une restauration de l'écosystème et des poissons associés.

Dans l'état de nos connaissances actuelles, accuser la réserve d'attirer les requins qui viendraient s'y nourrir ne tient sur aucun élément objectif puisque les stocks de poissons sont encore très faibles à l'intérieur de la réserve.

La Réserve Naturelle Nationale Marine de la Réunion est un des moyens pour permettre aux récifs coralliens réunionnais de se restaurer. Nous nous opposons à toute forme de décision de l'Etat qui assouplirait les mesures de protection de ces récifs. Et nous soutenons toute démarche visant à protéger ce patrimoine commun que nous voulons porter jusqu'aux générations futures.

----------------------------------------

In a context of increasing degradation of coral reefs in Reunion Island, the National Marine Reserve was established in 2007. Five percent of the reserve represent sanctuary areas, 45% are fishery regulated areas and half (50%) of the reserve allows fishing under the same conditions as outside the reserve.

Marine protected areas have been proposed to protect biodiversity, restore damaged ecosystems, sustain fisheries, and rebuild overexploited stocks. Therefore, they also benefit the economic activities such as tourism and fishing.

In Reunion, the benefits of this marine protected area (the “reserve effect”) are slow to establish due to strong coastal human pressure (urban, industrial, agricultural, etc). Recent measurements show a slight increase in the amount of fish in the sanctuary areas (5%). Although this increase is slow, it confirms the major interest of protective measures which is to enable ecosystem restoration.

Considering the lack of knowledge on shark biology and behaviour, the marine protected area cannot be held responsible for attracting sharks by food availability, since fish stocks are still low inside the protected areas.

The National Marine Nature Reserve of Reunion Island is the only way for Reunionese coral reefs to recover. We ask the government to maintain protection measures inside the marine protected area. We also support any effort to protect this common heritage that we want to preserve for future generations.


Publiée (Mis à jour )