Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Mark Davis
President, CLDR-TC Chair, & Emoji Subcommittee Chair: Tuons ces quatres  serpents ! (qui sifflent sur nos têtes)

Mark Davis President, CLDR-TC Chair, & Emoji Subcommittee Chair: Tuons ces quatres serpents ! (qui sifflent sur nos têtes)

1,089 personnes ont signé. Allons jusqu'à   5,000
1,089 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par CNR M. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
CNR M.
a lancé une pétition à destination de
Mark Davis President, CLDR-TC Chair, & Emoji Subcommittee Chair
Pétition pour le retrait des visuels internet et Emoji du symbole "aux quatre serpents", symbole de crime contre l'humanité.

Le pavillon marchand aux quatre serpents à croix blanche sur fond bleu est le pavillon utilisé par la marine marchande et donc les navires négriers pendant la traite transatlantique, par les navires flottant de et vers la Martinique et Sainte-Lucie.
Il n'est en aucun cas (et n'a jamais été) un drapeau, et encore moins celui de la Martinique, contrairement à des idées reçues qui circulent depuis quelques décennies.
Malheureusement, le consortium Unicode, responsable mondialement de la gestion des Emoji et Emoticons, ne semble pas avoir fait les recherches nécessaires avant de choisir le visuel correspondant au drapeau de l'île de la Martinique.
Ni le consortium, en tant qu'entité de gestion, ni ses membres votant responsable de l'établissement de visuels utilisés par le plus grand nombre de systèmes mobiles et informatiques, n'ont fait le minimum nécessaire avant d'implémenter ce visuel. Des recherches faites en anglais sur le sujet "Drapeau de Martinique" mènent inlassablement vers une majorité de liens fournisseurs de désinformation. Si ce sont là toutes les sources que ces entités ont consultées, on peut envisager d'accepter la possibilité que ce choix de visuel soit le résultat d'une erreur.
Les responsables de ces sites pourvoyeurs de désinformation ont, pour certains, déjà été contactés afin de les inciter à rechercher des sources francophones fiables afin d'arrêter de proclamer que ce pavillon est le drapeau de Martinique.
Des membres du consortium Unicode ayant droit de vote tels que Facebook, Samsung ou encore Apple et Microsoft, ont eux-même activé leurs versions respectives de ce motif pour les appareils compatibles avec leurs systèmes.
Peu importe la position qu'on adopte concernant le choix de ce qui serait un visuel légitime pour représenter la Martinique à travers tous les supports électroniques utilisant ce système de communication visuelle, il est important de s'unir afin de porter ensemble le retrait de ce symbole criminel qui est une incitation à la haine et une insulte à la mémoire des ancêtres esclavisés de tout Martiniquais.
L'urgence est le retrait de ce symbole d'oppression pour l'usage duquel des plaintes sont en train d'être déposées devant la Justice Française.
Qu'il soit légitimement remplacé par le drapeau correspondant au statut institutionnel toujours en place (drapeau bleu/blanc/rouge) ou par le drapeau correspondant à l'union des Martiniquais conscients qui se reconnaissent dans un drapeau rouge/vert/noir, est une question importante qui pourra être démêlée par la suite.
En attendant, pour qu'un remplacement soit possible, il faut d'abord faire entendre à ces sociétés puissantes le caractère indispensable d'un retrait immédiat de ce symbole insupportable.
Pour la disparition de ces serpents venimeux qui empoisonnent l'esprit de ceux qui ignorent son histoire, signez cette pétition.
L'esclavage est un crime contre l'humanité, ce symbole de la traite ne saurait persister !
*********************************************

Sachant que selon l’art 2 de la constitution « L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc,rouge» et qu’aucun referendum ni vote local n’a entériné ce PAVILLON « 4 serpents » comme Drapeau représentant la Martinique ;
Sachant que pendant cette période de « Commerce », la France pratiquait une traite inhumaine et sanglante d’Africains en vue de les esclavagiser.
Sachant que l’esclavage est reconnu par la loi Taubira de 2001 comme étant un CRIME CONTRE L’HUMANITE ;
Sachant que selon l’art 645-1 du code pénal, sont interdits le port et l’exhibition d’insignes ou emblèmes rappelant ceux des
responsables de crimes contre l’humanité.
Sachant qu’en vertu de l’art. combiné (des articles 23 et 24 de la loi du 29 juillet 1881 combinés), ces faits constituent potentiellement une apologie de crime contre l’humanité. En vertu du même article, sachant que plusieurs instances qualifient ce
drapeau de « Drapeau de la Martinique » ou le présente comme tel, ceci constitue une Injure Raciste, portant atteinte à l’honneur et à la considération de la Martinique et aux descendants d’africains déportés.
Sachant, que ce pavillon est utilisé aussi dans des espaces non publiques ce qui constitue aussi une provocation à la haine raciale conformément à la definition qu'en fait l’art. 625-7 du code pénal.
Publié le 26 Décembre 2017 (Mis à jour: 10 Janvier 2018)