Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Respect du développement naturel de l'enfant, accueil des enfants handicapés en classe, reconnaissance des CPC/IEF

Respect du développement naturel de l'enfant, accueil des enfants handicapés en classe, reconnaissance des CPC/IEF

310 personnes ont signé. Allons jusqu'à   500
310 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Léonie E. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Léonie E.
a lancé une pétition à destination de
Ministères de l'Education Nationale et Santé, Défenseur des droits

LES ENFANTS C'EST SACRE, L'INSTRUCTION LEUR AVENIR ! INCLUSION ET RESPECT DES CITOYENS MINEURS !

Nous demandons au Ministère de l'Education Nationale l'application de la Convention des Droits de l'Enfant et des principes d'épanouissement et d'égalité des chances dans le système scolaire, la dépsychiatrisation de l'échec scolaire, l'inclusion dans les classes ordinaires des élèves handicapés.

L'INCLUSION DANS LES CLASSES AVEC DES ENSEIGNANTS FORMéS ET DES CHANGEMENTS DE STYLE MANAGERIAL

Les élèves handicapés sont exclus des classes ordinaires quand ce n'est pas des établissements. Atteinte grave à l'égalité de tous et à l'école de la République elle- même. Cela, à défaut d'une formation adéquate des enseignants dès leur formation universitaire de base en l'absence de modules destinés aux spécificités des troubles neurodéveloppementaux croissants dans le pays liés aux métaux lourds présents dans les vaccins, l'alimentation et le milieu (pesticides), aux rejets de l'industrie.

AVS est un métier, des éducateurs ABA doivent être recrutés dans les établissements et financés par la MDPH.

Mais plus largement, des formations aux techniques comportementales doivent faire partie intégrantes des priorités dans la formation des enseignants afin qu'ils soient les enseignants de tous les enfants. Les étudiants spécialisés doivent avoir des points d'office au concours et des bourses d'excellence pour susciter des vocations.

Les méthodes de management de classe, enseignement magistral, sont inadéquates compte tenu du nombre d'élèves dans les classes, mais aussi du fait de la reproduction du système de classe que cela engendre. Il doit être proposé aux enseignants une formation à la coopération et au travail d'équipe des élèves. Souvent, quand un enseignant essaie ces pratiques, c'est pour démontrer qu'elles ne marchent pas avec de piètres résultats les confortant dans des pratiques archaiques. Or, au Canada, ces pratiques fonctionnent. Elles permettent aux enseignants de se concentrer sur les élèves en difficulté. Le jeu est aussi utilisé dans les classes comme en Allemagne où il sert de support aux apprentissages.

Aussi, ces techniques doivent évoluer afin de favoriser la coopération entre élèves, l'autonomie, l'initiative sur le modèle Canadien ou Allemand.

APPEL A TEMOINS POUR UN SYSTEME CENTRE SUR L'ELEVE !

Un appel aux élèves des établissements de France doit être lancé via des cahiers de doléances afin de connaître les pratiques de violence institutionnelle dans les établissements (remarques humiliantes, comportements dégradants de l'élève...).

Un appel doit être lancé aux élèves français dans les établissements étrangers afin qu'ils fassent parvenir des témoignages pour identifier les bonnes pratiques des différents pays, ce via les journaux télévisés, donnant lieu à une enquête.

Notre système scolaire a besoin d'une vraie réforme dont nous devons nous donner les moyens plutot que d'envoyer ceux qui en souffrent en psychiatrie (CMP, hopitaux de jour, CMPP, CAMSP) comme dans les régimes totalitaires.

Un système scolaire qui génère de la souffrance chez les élèves n'est pas acceptable en France, pays des Droits de l'Homme. Il génère de la violence et des comportements inadaptés, notamment vu le nombre d'heures en classe et la pression scolaire.

CREUSET DES INEGALITES ET DISCRIMINATION DES FAMILLES : INACCEPTABLES !

Il est le creuset des inégalités quand l'accent n'est pas mis sur la culture et les apprentissages exigés de tous au même âge alors qu'en débutant ces apprentissages à 7 ans, les élèves ont toutes les chances d'avoir acquis les bases, ce qui laisse notamment du temps pour la manipulation mathématiques, l'enrichissement culturel, les déplacements aux musées, la lecture plaisir.

Nous devons nous donner les moyens de dépsychiatriser l'école. Les familles ne sont pas responsable de l'échec des enfants, mais les programmes inadaptés, même les enseignants et les professions paramédicales le disent.

CPC ET IEF TROISIEME PILIER INTEGRE ET PROTEGE !

Enfin, il faut mettre en oeuvre une politique scolaire de la diversité, permettant l'ouverture vers l'extérieur des écoles afin qu'elles ne soient pas des lieux fermés. Cette politique doit s'assortir de la mise en avant des pratiques innovantes dans et hors des établissements notamment la reconnaissance de l'instruction en famille et des CPC comme troisième pilier fondamentale à côté des établissements publics et privés.

Ils peuvent et doivent servir pour la recherche en pédagogies innovantes ou l'accueil des élèves à besoins spécifiques sur la base du volontariat. Il est notamment inadmissible que les cours à distance soient mis de côté au profit du CNED qui se constitue un monopole de fait en ne reconnaissant pas le niveau es élèves et en les obligeant à passer des tests.

Les bonnes pratiques de controle devraient faire l'objet d'un recensement via les familles, en particulier les contrôles annuels doivent être respectueux de l'enfant et de la liberté d'enseignement en respectant les méthodes des familles comme c'est le cas pour les professeurs d'établissements. Cela n'est pas toujours le cas.

Les CPC et l'IEF sont particulièrement nécessaires à notre temps en favorisant la mobilité, l'épanouissement de l'enfant, la culture, l'intégration dans les associations (citoyenneté), la coopération entre les familles (cohésion sociale). L'image colportée par les médias est donc erronée.

MERCI DE VOTRE SIGNATURE : LA FRANCE A BESOIN DE SON PEUPLE POUR UNE INSTRUCTION REFLETANT SA VALEUR, SA QUALITE, SA DIVERSITE !

TOUS RESPONSABLES DE LA REUSSITE FUTUR DU PAYS !

SIGNATURE ATTENDUE

Publié le 19 Novembre 2014 (Mis à jour: 14 Avril 2015)