Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Mme Ségolène ROYAL, Ministre de
l'écologie, du développement durable et de l'énergie 
SAUVEZ les ARIEGEOIS et les CERDANS de L'ABANDON

Mme Ségolène ROYAL, Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie  SAUVEZ les ARIEGEOIS et les CERDANS de L'ABANDON

258 personnes ont signé. Allons jusqu'à 1,000
258 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par Jean R. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Jean R.
a lancé une pétition à destination de
Mme Ségolène ROYAL, Ministre de l'écologie, du développement durable et de
Nous voulons obtenir que l'état
Français se rappelle :



  • Que la Route Nationale N° 20 qui
    va de PARIS à Bourg-Madame est de sa compétence, que des citoyens
    habitent, vivent et travaillent le long et par cet axe routier
    important pour les hauts cantons de l'Ariège et des Pyrénées
    Orientales
  • Que l'on doit rétablir l’accès au
    hameau de Sourtadeil ou une famille est coupée du monde


  • Que la voie ferrée directe de
    Paris à Barcelone via Latour-de-Carol est l'autre axe vital pour
    ces mêmes régions.
  • Que toute interruption de ces axes
    porte un préjudice important à l'économie de nos villages de
    montagne
  • Que ces deux axes méritent du
    soin, de la considération et de l'entretien, alors que nous avons
    le sentiment qu'ils ont vocation à être abandonnés
  • Que les travaux nécessaires à la
    sécurité pérenne de ces axes doivent être entrepris sans délai,
    en commençant par rétablir la circulation normalement au niveau de
    LUZENAC à la suite d'un risque d'éboulement et en continuant par
    protéger la route des risques d'avalanches dans la haute vallée de
    l'Ariège et en particulier près de la bouche Nord du tunnel du
    Puymorens.




Publiée (Mis à jour )