Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Ne laissez pas les terroristes gagner: mobilisez vous le 7 février.

Ne laissez pas les terroristes gagner: mobilisez vous le 7 février.

51 personnes ont signé. Allons jusqu'à 200,000
51 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par François G. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
François G.
a lancé une pétition à destination de
Monsieur le Premier Ministre de la République Française

(photo ©Stéphane DAUGUET CC2.0 BY-NC)

Suite aux attentats du 7 janvier 2015, de nombreux citoyens français et étrangers se sont rassemblés pour commémorer les victimes, civiles et policières, de ce qui est rentré dans l'histoire comme "l'Attentat contre Charlie Hebdo".

Dans les cortèges, entre l'émotion et le recueillement, beaucoup affichent un message clair: "Nous n'avons pas peur".

Pourtant la récupération politique est déjà là et attend les citoyens de notre pays au tournant. Cela fait maintenant plusieurs années que nous assistons à une dérive sécuritaire sans précédent, au nom de la sécurité nationale et de la lutte contre le terrorisme.

Partout en Europe, les hommes politiques aiguisent leurs couteaux pour nous priver du peux de liberté qu'il nous reste, au nom de la lutte contre le terrorisme, qui justifie tout et qui vient, malheureusement, de prouver son inefficacité une fois de plus.

Qui aujourd'hui peut encore croire que les terroristes sont assez stupides pour organiser leurs plans odieux par SMS, emails ou Facebook ?

Surtout, qui peut dire qu'il est possible d'être en démocratie sans liberté d'expression, sans ne pas être espionné par le gouvernement ? Comment reprendrons nous le pouvoir le jour ou le gouvernement dérape s'il a toujours un coup d'avance en lisant nos communications ? En neutralisant les "meneurs" au nom de la sécurité nationale avant que les citoyens ne puissent se rassembler ? Devons nous attendre qu'il soit impossible de faire passer une pétition sans être inquiété pour trouble de l'ordre publique ?

Être en démocratie impose un contrôle citoyen, la transparence de l'état est essentielle, la confidentialité des échanges des citoyens, tout comme celle du vote, une nécessité, or nous assistons au renversement de ces règles de base.

Ce jour est presque arrivé, en France Claude Guéant nous parle de cette "liberté facilement abandonnée" au nom de la lutte contre le terrorisme, en Angleterre le premier ministre parle d'interdire toute communication vraiment privée. Tout cela cette semaine!

Alors ne laissons pas la mémoire des journalistes de Charlie Hebdo être utilisée à des fins politiciennes, ne laissons pas les terroristes gagner en laissant leurs actes précipiter le glissement de notre démocratie vers le totalitarisme !

Alors signez cette pétition et rassemblez vous ! Il est illusoire de croire qu'il existe un solution législative au terrorisme, disons au gouvernement que nous ne voulons pas que les terroristes gagnent par son intermédiaire, et soyons des millions à descendre dans la rue encore une fois, le 7 février, pas pour porter le deuil cette fois-ci mais pour notre liberté.

Publiée (Mis à jour )