Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Monsieur le Président de la République: Sauver le verger d'oliviers de Wadi Fukin menacé par l'armée israélienne

Monsieur le Président de la République: Sauver le verger d'oliviers de Wadi Fukin menacé par l'armée israélienne

1,069 personnes ont signé. Allons jusqu'à 2,000
1,069 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par PETERSCHMITT G. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
PETERSCHMITT G.
a lancé une pétition à destination de
Monsieur le Président de la République
Monsieur le Président de la République,
Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Ministre des Affaires étrangères
Copie au Consulat Général de France de Jérusalem



Nous citoyens français,

  • ayant connaissance de la situation du village de Wadi Fukin près de Bethléem,de la menace qui pèse sur ce village en raison de l’extension des colonies de Tsur Adamin et Beitar Illit sur des terres du village dont l’usage a été confisqué aux habitants depuis l’occupation militaire du village en 1967,
  • avec les 350 citoyens français qui ont acheté à cet effet un ou plusieurs oliviers, soutenons, le programme d’implantation
    d’un verger de 1 000 oliviers par les villageois sur leurs terres dont l’usage leur a été confisqué,

  • ayant pris connaissance de l’ordre militaire émis le 22 juin2016 par les autorités militaires israéliennes d’occupation ordonnant la destruction de la première tranche de ce verger (soit 500 oliviers)


nous  vous demandons :
  • D’adresser une protestation auprès du gouvernement israélien,
  • D’entreprendre les démarches diplomatiques appropriées en vue de faire annuler cet ordre militaire,
  • D’exiger la restitution de l’usage des terres confisquées aux villageois de Wadi Fukin,
  • De réaffirmer l’illégalité de la colonisation au regard du Droit International,
  • de prendre des sanctions à l’égard du gouvernement israélien tant qu’il ne mettra pas fin à l’extension des colonies, enparticulier dans le vallon de Wadi Fukin

Voir Page Facebook AFPS Haut-Rhin





Publiée (Mis à jour )