Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Mr le wali de la ville du grand casablanca maroc: la liberté syndical au sein de l'entreprise

Mr le wali de la ville du grand casablanca maroc: la liberté syndical au sein de l'entreprise

102 personnes ont signé. Allons jusqu'à   200
102 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Bureau S. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Bureau S.
a lancé une pétition à destination de
Mr le wali de la ville du grand casablanca maroc
Bonsoir,
les salariés et le bureau syndical de l'entreprise AKKA TECHNOLOGIES MAROC :
Nous estimons être victimes d’un certain nombre de faits qui n’ont pas lieu d’être sur un lieu de travail et dans une relation normale de travail. Nous subissons de manière quotidienne une pression insupportable qui a pour effet une dégradation des conditions de travail. Cette pression se résume dans des menaces continues par le licenciement collectif des salariés et la fermeture de l’entreprise. Ces agissements ont pour but l’atteinte aux libertés et aux droits relatifs à l’exercice syndical à l’intérieur de l’entreprise comme cité dans l’article 9 et 12 du code de travail Marocain. Après l’engagement en force de la loi de respecter a l’acquisition des droits légitimes pour les salariés (correction des salaires) dans la première réunion à l’inspection de travail.La direction et s’absenté 3 fois malgré la convocation de l’inspection de travail pour résoudre le problème collectif avec le bureau syndical.  L’affaire a dépassé l’inspection de travail et le directeur régional de travail pour autres législatifs à haut niveau après le rapport transmis à Mr le wali de la ville du grand Casablanca par les motifs suivants :
-          La répression syndicale

-Licenciement de Mr Amine WARTI représentant syndical et délégué des salariés.
-          Des fraudes au niveau de la loi marocaine.
-          Le non-respect par la direction de l’entreprise à l’égard qui ont pour mission la santé et le respect de la loi
-          La direction a transféré  quelques salariés pour un autre local situé à CASANERSHOR pour entraver la solidarité collective 
Publié le 27 Mars 2016 (Mis à jour: 13 Avril 2016)