Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Libérez Ayoub Boudad et les détenus politiques de la manifestation du 06 Avril

Libérez Ayoub Boudad et les détenus politiques de la manifestation du 06 Avril

312 personnes ont signé. Allons jusqu'à   1,000
312 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Belkabir N. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Belkabir N.
a lancé une pétition à destination de
Mustapha Ramid, ministre de la justice marocain
Ayoub Boudad, surnommé "Bart Simpson", a 19 ans. Il fait partie des 8 détenus politiques participant à la manifestation pacifique, autorisée et organisée par les syndicats marocains majeurs. Cette arrestation arbitraire de jeunes activistes du Mouvement du 20 février, de l'AMDH, de l'UECSE ainsi que de l'UNEM rappelle le nombre élevé de détenus politiques au Maroc, notamment depuis le 20 Février 2011. L'opinion publique alertée et la dynamique des réseaux sociaux doivent servir de tremplin à une large campagne de mobilisation pour la libération de tous les détenus politiques marocains. Nous demandons:

- La libération et l'arrêt de toute poursuite judiciaire à l'encontre de Ayoub Boudad, des détenus politiques de la manifestation du 06/04: Hakim Serroukh, Mostapha Aarass, Mohamed Alharaq, Hamza Haddi, Youssef Bouhlal, Amine Lekbabi, Fouad Elbaz, ainsi que de tous les détenus politiques marocains; L'arrêt des procès et chefs d'accusations fabriqués à l'encontre des activistes du Mouvement du 20 Février et toute personne ou groupement ne satisfaisant pas les autorités.
- Le changement de la logique sécuritaire au Maroc: l'arrêt de la répression injustifiée, de la brutalité policière, des détentions politiques. Les libertés de manifester pacifiquement, d'exprimer son opinion politique et de participer à la vie politique et associative du pays, de façon à atteindre une citoyenneté complète et sans craindre de poursuite judiciaire.
Publié le 11 Avril 2014 (Mis à jour: 14 Avril 2015)