Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
 Que CHIMIREC s'installe dans la zone industrielle loin des écoles

Que CHIMIREC s'installe dans la zone industrielle loin des écoles

292 personnes ont signé. Allons jusqu'à 500
292 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par mireille A. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
mireille A.
a lancé une pétition à destination de
Aux habitants du nord-Isère et de l'Ain ,, et autres

Cette pétition est importante parce qu'à l'heure ou les citoyens demandent de la transparence, de l'honnêteté de la part de leurs élus, ou le principe de précaution est invoqué dans la Constitution Française, il semble impossible que l'on puisse imposer ce site CHIMIREC, tri, transit, stockage et pré-traitement de plus de 400 déchets industriels dangereux référencés à l'enquête publique ou justement, pas moins de 5 associations dont la FRAPNA et LO PARVI entres autres avaient signalé leur opposition, 30 000 tonnes/an pour commencer, doublement prévu dans 5 ans ...

Le site prévu est à 220m des premières habitations du village de BOUVESSE QUIRIEU, à 500m des écoles et 600m du collège et du nouveau groupe scolaire de Montalieu Vercieu, sur une zone artisanale ( voir le Canard Enchainé du 1er juin 2011),
Simplement pour qu'il soit à proximité de l'immense cimenterie VICAT qui brûlera ces déchets ( autorisation préfectorale en 2006 pour 240 000 tonnes/an ).

Les Collectivités locales et les industriels plaident l'innocuité ! PAS NOUS !

QUELS SONT LES INTERETS MAJEURS DES ELUS POUR JUSTIFIER UN TEL CHOIX ?

- Ceux de CHIMIREC ?

- Ceux de VICAT ?

- Ceux des élus ?

- L'emploi ?

mais à BOUVESSE QUIRIEU ou ARANDON, c'est PAREIL .

Quelle chance a le ( petit ) pot de terre de faire reculer le ( gros ) pot de fer et de préserver la santé et la sécurité de la population ?

Soyons aussi courageux que les administrés de VILLEMOIRIEU qui avaient lutté contre ce même projet d'implantation en amont des élections municipales 2008 !

Nous demandons l'ABANDON de ce projet de plateforme CHIMIREC à la porte de notre petit village de BOUVESSE QUIRIEU dans la zone trés récemment requalifiée ( décembre 2011 ) en zone industrielle alors que le permis de construire a été accordé le 5 janvier 2010 par le maire de BOUVESSE QUIRIEU, salarié de l'entreprise VICAT !

et son implantation dans la ZONE INDUSTRIELLE CLASSEE d' ARANDON, à 9 km, crée SPECIFIQUEMENT pour recevoir ce type d'installation, immense et si peu utilisée, 36 hectares disponibles en 2009, plus de 50 hectares en 2012, qui bénéficiant d'un décret d'utilité publique depuis 2009 ne cesse de s'agrandir, plus éloigné des lieux de vie , proche d'un important centre de secours en cas d'incident !

POUR TOUT SAVOIR DU COMBAT DE NOTRE PETITE ASSOCIATION ,

Rendez-vous sur notre blog:www.sansnaturepasdefutur.fr

Vous y trouverez trois années de lutte, la dénonciation de toutes les irrégularités, les tribulations et autres procès en France concernant CHIMIREC, la puissance de VICAT, l'article du Canard Enchainé, etc ...AIDEZ NOUS ! MERCI




















Publiée (Mis à jour )