Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Wali du Grand Casablanca: SAUVER LE JARDIN DE LA PLACE CHAOUIA

Wali du Grand Casablanca: SAUVER LE JARDIN DE LA PLACE CHAOUIA

1,048 personnes ont signé. Allons jusqu'à   2,000
1,048 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Adyl B. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Adyl B.
a lancé une pétition à destination de
Wali du Grand Casablanca
Cher Monsieur le Wali,

Au nom de l’Association Gauthier Mémoire et Perspectives, de tous les Casablancais et plus globalement de tous les marocains, nous tenons à attirer votre aimable attention sur un problème qui vient de surgir de nouveau, relancé par certaines personnes afin de nuire au bien-être et à la quiétude de notre quartier.

Il s’agit d’une regrettable et provocante décision prise afin de démolir le petit parc de la place Chaouia et son petit marché, sis rue Moussa Ibnou Noussair, le seul espace vert qui était délaissé et abandonné à lui-même, sans âme et sans couleur.

Notre association est venue il y a trois ans pour le sortir de l’état défectueux voire désastreux dans lequel il était laissé depuis des années.

Nous avons mobilisé une enveloppe de plus de 350.000 dirhams consistant à sa réfection, avec un programme de réaménagement, d’installation d’une fontaine d’eau, d’une mini-plage de sable pour les enfants, d’une balançoire et d’autres jeux qui font le bonheur des enfants du quartier. De même, nous avons ramené un architecte, un décorateur, un jardinier et procédé à la réhabilitation de l’espace vert, sans oublier la réfection des bancs en bois et des poubelles.

C’est vous dire la joie des dizaines de familles et de leurs enfants qui, les jours fériés, les dimanches aussi rejoignent ce parc pour échapper à la solitude dans leur maison, bénéficier de cette réelle proximité, respirer et se faire des amis.

Le Parc de la Chaouia se trouve comme vous le savez au cœur du quartier Gauthier, et donc de la rue Moussa Ibnou Noussair.

En aucun cas, il ne peut abriter un établissement ou un autre projet quel qu’il soit, qui viendrait s’y substituer arbitrairement.

En aucun cas, sous quelque prétexte que ce soit, il ne saurait servir non plus à autre chose qu’à un site dédié au bonheur des enfants et à l’environnement écologique du quartier Gauthier. On imagine mal cette rue étroite et très dense pendant la journée s’encombrer davantage de voitures et d’une circulation forcenée, occupée par des vendeurs ambulants de toutes sortes de trafic, venus de partout, d’embouteillage, de bruits sonores et autres pollutions.

Le quartier Gauthier est une architecture carrée, bordée régulièrement par quatre grandes avenues ou boulevards (Zerktouni au sud, Moulay Youssef au nord, Roudani à l’est et Anfa à l’ouest). C’est un havre de cohabitation ethnique, culturel, confessionnel et humain. Il abrite une significative population étrangère, européenne et autre, des consulats importants, des bureaux, des restaurants, des hôtels à l’image d’un melting-pot cohabitatif et co-existentiel.

Pour finir et pour information, malgré notre mobilisation citoyenne et financière la commune de Sidi Belyout n’a pas rempli son devoir, car malgré nos relances et ses promesses, ni eau ni électricité ni gardiennage ne nous ont été fournies empêchant ainsi toute sécurité, exploitation ou entretien du site sans parler du marché qui nécessite qu’un réaménagement intérieur.

Nous sommes mobilisés pour sauvegarder cet esprit et cette culture sociale qui caractérisent notre quartier et pour que nul ne vienne détruire son authenticité urbanistique et sa vocation de lieu de brassage.

Nous avons le soutien de tous les authentiques habitants du quartier, d’autres associations mobilisées pour la sauvegarde environnementale de la ville, de la presse et des médias nationaux, dans leurs diverses composantes, de la population casablancaise, marocaines et autres bonnes volontés.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Wali, l’expression de nos respectueuses salutations.

Association Gauthier Mémoire et Perspectives
Le Bureau
Publié le 15 Juin 2018 (Mis à jour: 25 Décembre 2018)