Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Pour Soutenir la Société Civile Palestinienne

Pour Soutenir la Société Civile Palestinienne

1 personnes ont signé. Allons jusqu'à
50 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par Eva B. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Eva B.
a lancé une pétition à destination de
To all world leaders

Pour Soutenir la Société Civile Palestinienne; Pour Défendre les Droits Humains

Je soutiens pleinement les six organisations de la société civile palestinienne – Addameer, Al-Haq, le Centre Bisan, Défense Internationale des Enfants - Palestine, Union des Comités Agricoles, Union des Comités de Femmes Palestiniennes* – soumises à une escalade des attaques perpétrées par Israël dans le cadre de son régime de colonisation et d’apartheid.

Le 19 octobre 2021, ces organisations ont été illégalement désignées par le régime colonial israélien comme des “organisations terroristes” en vertu de la loi antiterroriste israélienne promulguée en 2016.

Cette attaque fait partie d'une campagne israélienne contre le peuple et la société civile palestinienne pour les délégitimer, les diffamer et les empêcher de poursuivre leur travail en matière de droits humains, de genre et de justice sociale et environnementale. Ces organisations sont ciblées du fait de la qualité de leur travail de documentation des violations des droits humains et de plaidoyer pour tenir Israël responsable des crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis en Palestine.

La société civile palestinienne documente inlassablement les violations des droits humains, plaide pour obtenir justice pour le peuple palestinien et offre un soutien juridique et social localement. L’action de la société civile est fondamentale pour défendre les pratiques démocratiques et la protection des droits inaliénables du peuple palestinien, en particulier le droit à l'autodétermination et celui du retour des réfugié·e·s palestinien·ne·s.

Il est plus que jamais nécessaire de renforcer la solidarité avec la société civile palestinienne et de faire pression sur les décideur·se·s et représentant·e·s politiques pour qu'ils et elles prennent les mesures nécessaires.

Rejoignez-nous en signant cette pétition et exigeons des actions concrètes :

  1. Réclamer qu'Israël annule sa désignation illégale des six organisations palestiniennes comme « organisations terroristes » ;

  2. Demander à nos représentant·e·s des déclarations politiques exigeant l'annulation de la décision d'Israël criminalisant les organisations de la société civile palestinienne ;

  3. Condamner fermement la loi antiterroriste israélienne qui est discriminatoire et contrevient aux droits humains ;

  4. Soutenir activement la société civile palestinienne dans son action en faveur des droits humains.

La société civile palestinienne ne doit pas être laissée seule dans son combat pour la dignité, la liberté et l'autodétermination du peuple palestinien. Nous ne pouvons pas permettre que les Palestinien·ne·s soient réduit·e·s au silence et que les défenseur·se·s des droits humains soient criminalisé·e·s et pris·es pour cible, ni en Palestine ni ailleurs dans le monde.

Une attaque contre la société civile palestinienne est une attaque contre les luttes universelles contre l'oppression et la colonisation.

_____

*Suivez #StandWithThe6 sur les réseaux sociaux pour vous tenir informé·e·s.

Publiée (Mis à jour )