Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Victoire
Cette pétition est close
Nous avons 2 mois de sursis, nous pouvons faire notre rentrée...

Nous avons 2 mois de sursis, nous pouvons faire notre rentrée...

Victoire
Cette pétition est close
1,823 personnes ont signé. Allons jusqu'à   2,000
1,823 soutiens

Le C.
a lancé une pétition à destination de
Monsieur Bernard KAMMERER président de l'AVEA
Nous avons gagné 2 mois de sursis!

L’école Recrées de Grambois, une école en sursis !

Cette école agréée par l'éducation nationale (hors contrat) a pour but de développer une pédagogie respectueuse du développement de l’enfant, grâce aux pédagogies Freinet, Montessori, la communication non-violente, dans un environnement respectueux de la nature.

Aujourd'hui l'école accueille 45 élèves de la maternelle à la fin du collège. Une partie de ces élèves sont des enfants qui étaient exclus du système scolaire classique public ou privé, et qui retrouvent ici le goût de l’apprentissage et de la réussite !

Le 2 mai 2013, l’association en charge de la gestion des locaux (l’AVEA, filiale de LA Poste) a signifié à l’école le non renouvellement de la convention de location du site avec obligation de quitter les lieux au 1 er juillet 2013, condamnant l'école à la fermeture !

Les conséquences de cette fermeture sont désastreuses :
Pour les familles
Difficultés de réinscription tardive dans le système scolaire classique, pour ceux qui le peuvent. Mais plus grave : déscolarisation des enfants "catégorisés inadaptés au système scolaire" !

Pour les enseignants
La fermeture de l'école entraînera irrémédiablement le licenciement de 7 emplois équivalent temps plein en CDI et une diminution d'activité pour 6 enseignants vacataires.

Invoquant une politique commerciale de rentabilisation de ces sites, l’AVEA, filiale de La Poste refuse la possibilité de prolonger le contrat actuel d'un an. Alors que cela permettrait à l'école Recrées d'avoir le temps de trouver un autre lieu où se redéployer

L’Association Recrées fait appel à tous pour l’aider à convaincre l’AVEA et La Poste afin d’être prolongée d’un an dans ses locaux actuels.
Pour continuer à vivre, l’Ecole a besoin de votre aide !
Publié le 31 Mai 2013 (Mis à jour: 14 Avril 2015)