Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Nous voulons la sécurité sur l'Avenue Albert

Nous voulons la sécurité sur l'Avenue Albert

1,489 personnes ont signé. Allons jusqu'à 2,000
1,489 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par Jeremy A. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Jeremy A.
a lancé une pétition à destination de
La commune de Forest et Bruxelles-Mobilité
(Ce texte, écrit par un habitant du quartier, sera envoyé prochainement à la ministre de la mobilité de Bruxelles-Capitale, au bourgmestre de Forest et à l'échevine de la mobilité de Forest).
Je vous écris en qualité de témoin direct d’un drame qui s’est produit hier en fin d’après-midi au croisement entre l’avenue Albert et la rue Berkendael. Vers 17h35, une voiture, venant de Vanderkindere, a violemment percuté une cycliste qui passait par le passage piétons pour se diriger vers la rue Berkendael. Ayant assisté de ma fenêtre à l’accident, j’ai tout de suite appelé les secours et je me suis rendu près de la victime, qui était inconsciente. Elle est décédée des suites de ses blessures à l’hôpital dans la soirée.

Au-delà du choc psychologique, cette situation éprouvante m’a fait réfléchir, et j’en suis rapidement venu à la conclusion que l’aménagement routier de cette portion est dangereux pour la sécurité des usagers de la route. Vous trouverez toutes les informations pratiques des problèmes structurels de cette espace dans la pièce-jointe que je vous transfère.

Apparemment, le danger de cette route avait été dénoncé par une autre personne quelques mois auparavant . En tant que résidents du quartier d’Albert-Berkendael, en tant que parents d’élèves des écoles avoisinantes, nous réclamons que des mesures soient prises dans les plus brefs délais afin de sécuriser cette portion de route.

Ayant été témoin de cet accident, il ne fait aucun doute dans notre esprit qu’un meilleur aménagement de l’espace aurait pu éviter ce drame. Là encore, vous trouverez un ensemble de mesures permettant de ne plus avoir à revivre un accident de ce genre… Enfin, cet évènement dramatique nous renvoie à une problématique structurelle de notre ville : l’insécurité routière des usagers faibles est une réalité du quotidien, causée notamment par un sentiment de puissance produisant des comportements dangereux de la part de certains automobilistes, et d’un manque d’aménagements structurels plaçant les cyclistes et les piétons au centre de la mobilité au lieu des automobilistes.

Nous souhaitons pouvoir vous rencontrer pour en discuter et trouver rapidement une issue à cette situation.

Bien à vous,

Les résidents du quartier Albert-Berkendael,
les parents d’élèves des écoles avoisinantes
- --- > Solutions (proposées par un riverain qui a déjà alerté les autorités ) :

Court terme
- Placer des gardiens de la paix pour stopper le trafic aux heures scolaires-Panneaux signalant la présence d’une école-Panneau radar de sensibilisation avec indication de la vitesse-Radar de verbalisation
Moyen terme

- Casses-vitesses (coussins berlinois)
-Installation de feux tricolores pour sécuriser la traversée. (avec éventuellement système différencié en fonction des heures d’arrivée et de sortie des enfants 7h40-8h15 le matin,15h-17h le soir, déclenchement à la demande etc.)
-Aménagements de la voirie pour limiter les angles morts (limiter la zone de stationnement devant la pharmacie à une zone de déchargement, aménager la place de parking devant le165 soit en espace piéton (élargissement du trottoir soit en zone deux roues avec placement d’arceaux, il y a beaucoup de vélos qui sont accrochés aux grilles de séparation trottoir/voie carrossable).
-Déplacement de la borne STIB

-Amélioration de l’illumination
Long terme

Eduquer les automobilistes au respect des usagers faibles (et de la loi en général)

Publiée (Mis à jour )