Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Victoire
429 signatures pour libérer les chemins d'INGREMEZ

429 signatures pour libérer les chemins d'INGREMEZ

Victoire
500 personnes ont signé. Allons jusqu'à 750
500 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par Paul P. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Paul P.
a lancé une pétition à destination de
elodie.vertenten@commune-philippeville.be
La pétition destinée à protéger le droit de jouir paisiblement de la Nature a récolté 429 signatures électroniques. Bientôt 500? La pétition se terminera ce dimanche soir, à 22h00. :-)

Les sentiers d'INGREMEZ et nos droits ne sont pas à vendre.


Depuis quelques années, il n'est plus possible de nous déplacer tranquillement entre Roly, Villers-En-Fagne et Fagnolle, par les chemins ancestraux d'Ingremez, en raison d'invectives, de menaces, des changements du relief, d'entraves et des panneaux factices d'interdiction.
La suppression des chemins communaux, en vue de leur cession, va à l'encontre de la volonté des habitants, des touristes, des botanistes, des sportifs et de tous les amoureux de la Nature, qui sont de plus en plus nombreux.
Les chemins ne sont pas que des belvédères, utiles à offrir une "belle vue".
Les chemins font partie de notre
histoire, notre santé et notre culture. Leur charme provient du travail de tous les Hommes qui se sont succédés sur nos terres. Les chemins d'Ingremez attirent des marcheurs peu dérangeants, avec un impact nul sur l'environnement.
Les productions et les consommations
locales rendent l'usage des chemins incontournables. Le droit à la cueillette raisonnée et l'observation sont un loisir, une valeur d'usage et une passion pour les amateurs de champignons et de plantes rares. Cette cession de chemins constituera aussi un
dangereux précédent juridique, à l'égard de tous les habitants de notre
commune et provoquent déjà de l'insécurité juridique. Le confinement et la déviation temporaire de la N5, drainant un charroi de centaines de véhicules à l'heure dans nos villages, nous rappellent douloureusement que les chemins paisibles sont essentiels à la vie. Cette pétition n'est pas dogmatique et ne s'oppose pas à la prescription extinctive de bonne foi des droits d'usage. Cette pétition sert à défendre simplement les droits de chacun à pouvoir vivre et marcher ailleurs que sur du béton.



Pour plus de renseignements, contactez
Daniel Bigot au 060/391150 ou Gérard Mortelette au 0474585616
Publiée (Mis à jour )