Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
« Noël en ville plutôt qu’en ligne » : soutenez les commerçant∙e∙s de Suisse romande

« Noël en ville plutôt qu’en ligne » : soutenez les commerçant∙e∙s de Suisse romande

750 personnes ont signé. Allons jusqu'à 1,000
750 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par Les É. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Les É.
a lancé une pétition à destination de
l'ensemble de la Suisse romande
Lettre au Père Noël   #NoëlEnVillePlutôtquEnLigne  

En cette année 2020, marquée par l’urgence sociale, économique, écologique et sanitaire, nous nous engageons à acheter nos cadeaux de Noël en ville plutôt qu’en ligne, à soutenir nos commerces locaux et à tourner le dos aux géants du numérique et aux multinationales du commerce en ligne, tels Amazon ou Zalando, qui détruisent les emplois qualifiés et locaux dans la vente et appauvrissent nos centres-villes.  

La crise que nous traversons pèse sur notre système de santé, nécessite que nous soyons solidaires, que nous respections les consignes sanitaires pour protéger nos proches et les personnes à risque. Mais la crise est aussi économique et sociale. Elle implique déjà et impliquera des milliers de suppressions d’emploi et des faillites en chaîne. Nous devons défendre nos emplois et nos commerces de proximité, dans nos villes et nos villages, pour leur permettre de surmonter cette période et surtout d’y survivre. Enfin, la crise du COVID-19 n’a pas effacé l’urgence climatique à laquelle nous sommes confrontés.  

C’est pourquoi nous, élu∙e∙s communaux d’exécutif, syndiques et syndics, maires, président∙e∙s de Communes, lançons un appel pour soutenir les commerces de proximité, pour que nous achetions nos cadeaux de Noël auprès de nos commerçant∙e∙s dans nos villes et villages et renoncions à tout achat en ligne auprès des géants du web.  

-   Parce que le commerce local est essentiel à la vitalité de nos villes et villages;
-   Parce que nous sommes solidaires de nos commerçant∙e∙s et du personnel de vente qui font face à un contexte économique très difficile;
-   Parce que nous soutenons nos emplois autant que la diversité de notre tissu économique;
-   Parce que nous voulons encourager les circuits courts, les achats locaux, l’économie circulaire, le commerce équitable et durable;
-   Parce que le modèle des géants du web et du commerce en ligne est un non-sens social et écologique, destructeur de nos emplois et de notre planète;
-   Parce qu’il existe, si nous n’avons pas d’autre solution, des plates-formes web locales dans tous les domaines, de la librairie à la confection, en passant par l’alimentaire.  

Pour que la fête de Noël soit belle, continuons d’en faire un moment de convivialité, de partage et de solidarité.    

La lettre au Père Noël #NoëlEnVillePlutôtquEnLigne est un appel lancé par des élu∙e∙s communaux d’exécutif, syndiques et syndics, maires, président∙e∙s de Communes de Suisse romande. Cet appel est inspiré d’une démarche similaire lancée en France.    

Premiers signataires : Grégoire Junod, syndic de Lausanne , Sami Kanaan, maire de Genève , Erich Fehr, maire de Bienne , Thierry Steiert, syndic de Fribourg , Philippe Varone, président de Sion , Thomas Facchinetti, président de Neuchâtel , Jean-Daniel Carrard, syndic d’ Yverdon-les-Bains, Laurent Wehrli, syndic de Montreux, Jean-François Clément, syndic de Renens , Daniel Rossellat, syndic de Nyon , Elina Leimgruber, syndique de Vevey , Anne-Laure Couchepin Vouilloz, présidente de Martigny, Stéphane Coppey, président de Monthey, Gil Reichen, syndic de Pully , Pierre Berthod, président de Sierre , Vincent Jaques, syndic de Morges , Gérald Cretegny, syndic de Gland , Damien Chappuis, maire de Delémont, Christian Maeder, syndic d’ Ecublens , Alain Gilliéron, syndic de Prilly , Frédéric Borloz, syndic d’ Aigle, Eric Kueng, syndic de Payerne, Stéphane Rezso, syndic de Crissier , Jean-Pierre Sueur, syndic de Mont-sur-Lausanne, Maurice Mischler, syndic d’ Epalinges , Claudine Wyssa, syndique de Bussigny , Christophe Germanier, président de Conthey , Jean-Pierre Rochat, syndic de Chavannes-près-Renens, Pierre Rochat, syndic de Bex , Jean-Pierre Haenni, syndic de Bourg-en-Lavaux, Jean-Paul Nicoulin, syndic d’ Echallens, et Patrick Turrian, syndic d’ Ollon.  
Publiée (Mis à jour )