Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Halte aux stations essence qui...

Halte aux stations essence qui...

142 personnes ont signé. Allons jusqu'à 200
142 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par Didier B. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Didier B.
a lancé une pétition à destination de
À l'attention de Monsieur David Heurtel, ministre du Développement durable,
Appel à tous!


Attendu que les pétrolières et les distributeurs d’essence et de diesel ne veulent pas entendre des citoyens qui s’élèvent contre l’implantation de stations essence/diesel qui seraient trop proche de résidences familiales ou de maisons patrimoniales, de lacs ou des rivières ;

PAR ET POUR PRINCIPE DE PRÉCAUTION,
nous invitons toute la population à nous soutenir et à boycotter partout toute nouvelle station essence qui s'installera trop proche de résidences familiales ou d’une ancestrale (à moins de 100 mètres), d'un lac ou d’un cours d’eau (à moins de 1000 mètres) !

- Considérant que depuis 3 ans maintenant, nous avons interpellé nos autorités municipales de Sainte-Brigitte-de-Laval qui pourtant s’étaient engagées, pour 4/7 des élus, lors de leur campagne en 2013, et qui depuis ont délivré un permis quelques jours avant le début d’un moratoire interdisant pourtant toute nouvelle construction et développement sur tout le territoire dans la couronne Nord de Québec, dans le but de protéger nos eaux potables ;

- Considérant que, justement, pour protéger notre rivière, la Montmorency, le nouveau règlement de contrôle intérimaire (RCI) voté finalement le 15 mars dernier par la Communauté Métropolitaine de Québec (CMQ), interdira prochainement l'implantation de station service/essence à moins de 1000 mètres dans notre secteur (moins de 200 mètres pour le projet actuel);

- Considérant donc que le permis pour cette station
essence/diesel a été délivré par nos autorités municipales quelques jours avant le début du moratoire interdisant toute nouvelle construction. C'est-à-dire, entre l’annonce faite de ce moratoire par la CMQ le 22 novembre et le 17 décembre 2015 (date du début du moratoire). Il est à noter que notre mairesse,
madame Wanita Daniele, préside la commission d'environnement intérimaire créée par la CMQ qui a produit les recommandations pour ce nouveau RCI;

- Considérant que les développements domiciliaires ne seront plus possibles dans notre ville et que celle-ci est enclavée pour au moins les 15 ans à venir (ce qui sous entend qu'il n'y aura plus d'évolution significative de la clientèle à séduire ou à partager avec la concurrence) et que nous avons déjà deux stations essence qui opèrent chez nous (une au cœur villageois et une autre à l’entrée de la ville) ;

- Considérant que des études produites, non démenties par Santé Canada, expliquent très bien que le fait de vivre pour des enfants en bas âge trop proche (moins de 100 mètres) d’une station service/essence, peut augmenter les risques de développer des cancers (leucémie en particulier);

- Considérant que l’avènement des autos et des transports électriques vont dans les 10 prochaines années réduire considérablement nos besoins en essence et en diesel, et qu’un autre terrain serait contaminé inutilement en plus de tous ceux situés trop proches;

- Considérant que ce type de commerce s’installant trop proche de résidences familiales produira fatalement des nuisances (bruits, odeurs, lumières, contamination des sols) qui devront pour le moins être gérées par nos autorités;

- Considérant que le terrain ciblé avait été définit comme étant trop petit et que, notamment, les marges arrières du bâtiment principal de ce commerce montrées sur un plan lors d'une présentation publique pourraient bien être contestées (tout comme le processus d’acquisition du permis, qui pourrait être éventuellement reconsidéré);

- Considérant, de plus, que ce projet a obtenu zéro acceptabilité sociale par tous les voisins dans ce secteur (cela a été signifié clairement et plusieurs fois à nos autorités municipales alors que des propositions commerciales autres, plus sécuritaires et respectueuses pour notre environnement, ont été depuis longtemps proposées;

- Considérant qu’une ancestrale reconnue pas notre MRC et notre ville comme d’intérêt supérieur se trouverait à quelques mètres de ce commerce non approprié qui dévaloriserait notre patrimoine (alors que des programmes et des priorités pour le mettre en valeur ici ou là sont édictés par les différents paliers de nos gouvernements);

- Considérant enfin, doit-on encore le rappeler, en 2013, alors en campagne électorale, 4 des élus sur 7 (dont la mairesse actuelle) avaient signé une pétition contre cette implantation et que des mesures administratives et politiques auraient pu êtres prises en temps et en heure ou depuis (1200 signatures dont 630 signataires pour notre petite ville) :

Nous, citoyens de partout, nous nous engageons par solidarité

1) À boycotter toute nouvelle station essence, importe peu l’enseigne, qui s’implantera à moins de 100 mètres de résidences familiales, de maisons ancestrales, ou à moins de 1000 mètres d’un lac ou d’un cours d’eau !

2) À demander à notre ministre au Québec du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, monsieur David Heurtel, à qui s'adresse cette pétition des changements significatifs de la loi dans ce domaine.


Merci de signer et de faire passer au plus grand nombre cette pétition (via vos amis, les réseaux sociaux, etc.)
Publiée (Mis à jour )