En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Mangeons végétarien pour le climat !

Mangeons végétarien pour le climat !

13,904 personnes ont signé. Allons jusqu'à   20,000
13,904 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Association V.
a lancé une pétition à destination de
À tous les chefs d'État et de gouvernement participant à la COP 21
La communauté scientifique reconnaît aujourd’hui la très grande responsabilité de l’élevage dans les émissions de gaz à effet de serre mondiales. L’élevage intensif, gourmand en eau et impliquant de nombreuses souffrances chez les animaux, est en cause, mais l’élevage extensif n’est pas en reste et contribue à plus de deux tiers des émissions de gaz à effet de serre du secteur. L’élevage bovin, pour la production de viande et de lait, est particulièrement impliqué.

À l’approche de la 21e Conférence des Parties sur le Climat (COP 21), de nombreuses solutions techniques sont proposées pour réduire ces émissions. Cependant, il est à prévoir que leur bénéfice sera insuffisant et très largement annulé par la hausse de la consommation de produits animaux dans le monde.

Changer de modèle alimentaire (pour manger moins de produits animaux et plus de végétaux) se révèle nettement plus efficace que de promouvoir des régimes alimentaires d’origine locale, de saison ou biologiques. Un tel changement de modèle possède en outre de nombreux bienfaits écologiques: diminution de la pression sur les ressources en eau, les terres arables et les écosystèmes marins ; réduction des pollutions locales ; possibilité de restaurer des forêts dans les zones libérées par l’élevage. En outre, un régime fondé sur des aliments végétaux s’avère un excellent moyen de prévention santé.

L’Association Végétarienne de France (AVF) adresse aujourd’hui cette pétition à l’attention des décideurs locaux, nationaux et internationaux, pour que l’alimentation de demain soit au cœur des délibérations et des projets politiques. Le changement passera par nos assiettes !

Cette pétition est aujourd'hui soutenue par
- Matthieu Ricard, moine bouddhiste, photographe et auteur, - Yann Arthus-Bertrand, photographe, réalisateur et président de la Fondation Goodplanet.
- Paul Watson, militant écologiste et fondateur de la Sea Shepherd Conservation Society
- Rajendra Kumar Pachauri, ex président du GIEC
et beaucoup d'autres...

Elle sera remise en décembre prochain aux négociateurs de la COP21, un sommet déterminant pour l'avenir de notre civilisation et de notre espèce.


Pour que notre mode d’alimentation soit au coeur des discussions et des projets de demain, nous avons besoin de vous aujourd'hui !

Le changement passera par vous, par nous toutes et tous ! Place à l’action maintenant !