En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Arrêter l'annulation de l'ensemble de 18.000 dossiers d'immigration pour le Québec.

Arrêter l'annulation de l'ensemble de 18.000 dossiers d'immigration pour le Québec.

6,906 personnes ont signé. Allons jusqu'à   7,500
6,906 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Karen C. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Karen C.
a lancé une pétition à destination de
Assemblée Nationale du Québec
Le ministre de l'immigration Simon Jolin-Barrette a proposée le projet de Loi N.9 qui va mettre fin à toute demande présentée au Ministère d'immigration dans le cadre du programme régulier des travailleurs qualifiés avant le 2 août 2018 et pour laquelle il n’a pas encore pris de décision de sélection, de refus ou de rejet au moment de la présentation du présent projet de loi.

Ce projet de loi, affecte plus de 50.000 personnes qui ont investi pendant plus de trois ans sans aucune réponse de la part du ministère, du temps, des rêves et de l'argent dans le projet d'immigrer à la province du Québec.

Nous cherchons que le ministère révise ces dossiers, parce que la plupart de nous avons les conditions nécessaires pour être part de la société québécoise. Dans plusieurs dossiers vous trouvères des personnes qui ont présenté les examens de langue française qui démontre leur niveau de langue, aussi il existe de nombreux professionnels qui ont les titres et compétences pour les carrières qui sont maintenant disponibles sur la liste de formations en demande du 2018. Nous avons mis nos projets en pause en attendant une réponse et ce n'est pas juste, que le ministère n'aie pas la considération, ni le respect pour nous et prise le temps de vérifier nos dossiers, ces 18.000 dossiers ne sont pas seulement des chiffres, ils sont des familles et des personnes qui ont déposé sa confiance au Québec.