En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Creation ligne Marseille-Alghero/Marseille

Creation ligne Marseille-Alghero/Marseille

625 personnes ont signé. Allons jusqu'à   5,000
625 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Sandrina Serra G. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Sandrina Serra G.
a lancé une pétition à destination de
tutti i sardi (non solo algheresi) residenti e emigrati, tous les français voulant découvrir la Sardaigne, Maire d'Alghero, Presidente Regione Sardegna, Maire de Marseille, Directeur aéroport Alghero, Directeur aéroport Marseille
Originaire d'Alghero, j'habite depuis 1999 près de Marseille (Aix en Provence, Bouc Bel Air) : rejoindre la Sardaigne de la Provence en dehors de la saison touristique, reste toujours cher et problématique en bateau ou en avion.

Créer une ligne Marseille‐Alghero facilitera la fréquence des flux touristiques, commerciaux, linguistiques, universitaires et culturels, permettra de visiter la Sardaigne en long et en large et servira à combattre le boycottage subi par les sardes (depuis la faillite de la TIRRENIA en 2012, ce qui m’a poussé à créer cette pétition), à cause des prix pratiqués par les compagnies maritimes. Fort est de constater, que rien ne bouge au niveau institutionnel et surtout qu'aucun responsable politique et touristique n'a répondu à mes mails, ni signé la pétition. Mais je ne baisse pas les bras !
J'ai donc besoin de beaucoup de signatures pour faire pression sur les politiques et pour influencer une compagnie low cost ou pas low cost, capable de créer ce vol de moins d’une heure en concertation avec des entreprises, au moins pour un vol test, par exemple pour le Cap d’Any d’Alghero.

Depuis 2016, grâce aux traversées directes de Corsica Ferries, la Sardaigne est de plus en plus connue et appréciée par les français, mais cela se limite à la seule saison estivale. En terme de coût et de fréquence, la Sardaigne reste toujours injoignable l’hiver : cette terre a vraiment besoin d’initiatives qui pourraient favoriser des échanges en tout genre, sur du long terme.

Sans continuité territoriale avec les continents, les entreprises ne s’y installent pas, ce qui bloque un développement économique durable, c’est le chien qui se mord la queue.
Jeunes diplômés et moins jeunes émigrent à nouveau partout en Europe. L’économie déjà fragile de cette terre ou les retombés du tourisme font vivre la moitié de la population (1.600.000 habitants), n’arrive pas à s’en remettre; à croire que l’isoler en empêchant les touristes de s’y rendre, rendra plus facile le stockage de déchets radioactifs décidé par Rome, contre la volonté des sardes.

Il faut changer la donne. Aidez‐moi à le faire.

Pour signer rentrez votre adresse mail et clickez sur "signer". Merci. Per firmare la petizione basta inserire l'indirizzo mail e cliccare su "signer".
Merci pour ton aide. Grazie per l'aiuto.