En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Montréal: Protégeons le parc Marcelin-Wilson, notre oasis de détente!

Montréal: Protégeons le parc Marcelin-Wilson, notre oasis de détente!

87 personnes ont signé. Allons jusqu'à   500
87 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Syndicat des copropriétaires 1585 R. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Syndicat des copropriétaires 1585 R.
a lancé une pétition à destination de
Denis Coderre, maire de Montréal,
Mélanie Joly, ministre du patrimoine du Canada et députée d'Ahuntsic-Cartierville,
Pierre Gagnier, maire d'Ahuntsic-Cartierville,
Émilie Thuillier, conseillère d'Ahuntsic,
Pierre Desrochers, conseiller de Saint-Sulpice,
Christine St-Pierre, Députée de l’Acadie

Présentement, au début de l’été, le parc Marcelin‐Wilson en tant que parc récréatif qui devrait nous assurer un espace agréable pour la détente et la pratique d'activités libres de loisirs extérieurs, est en très mauvais état.

Premièrement, le boisé côté sud a été complètement coupé à l'occasion de l'abattage des frênes. Deuxièmement, on ne connait pas encore le sort des deux (2) autres boisés restants côté nord. De plus, les travaux commencés l'automne passé trainent encore et les poubelles ne sont pas vidées depuis longtemps, etc.

L’abattage massif et les travaux, cela a changé le voisinage de façon dramatique en créant tout un préjudice aux familles des résidants. On nous a enlevé le droit de pratiquer nos activités récréatives et à nos enfants la joie de profiter de leurs espaces de jeu.

Le quartier et le parc ont déjà une nouvelle apparence et, même si de nouveaux arbres seront plantés, il faut compter de 20 à 30 ans avant qu’ils deviennent matures.


Nous soussignés, en tant que payeurs de taxes, demandons à la Ville de Montréal et à l’arrondissement d’Ahuntsic‐Cartierville de :

1) identifier et couper exclusivement les frênes touchés par l'agrile du frêne et préserver le reste de la forêt, les autres espèces d’arbres ( côté nord du parc)

2) reboiser complètement le terrain de l'ancien boisé du parc Marcelin Wilson ( côté sud) qui a subi la coupe totale des arbres, à l'occasion de l'abattage des frênes

3) terminer les travaux commencés afin de rendre le parc entièrement fonctionnel