En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Cette pétition est close
Haut Commandement des Forces Armées Françaises: Réintegration du "Caporal au foulard" (Mali) a son Unité

Haut Commandement des Forces Armées Françaises: Réintegration du "Caporal au foulard" (Mali) a son Unité

Cette pétition est close
420 personnes ont signé. Allons jusqu'à   1,000
420 soutiens

Lombardi
a lancé une pétition à destination de
Haut Commandement des Forces Armées Françaises

Durant les Opérations Militaires Françaises au Mali, un Caporal de la Légion Étrangère, posa pour un photo-reporter qui suivait l'Actu. Ni le photographe ni le Caporal n'auraient probablement jamais pensé a ce que cela, une "bette" photo, un "scoop", même étant une bonne image d'impact médiatique, allait ensuite provoquer. "L'affaire" prit des ampleurs stupéfiantes et, Coté politique, ayant surement pression sur le coté militaire, la "chaine de commandement" tomba de tout son poids sur le Caporal pris en photo. Pour la grande majorité des Légionnaires, le "Legio Patria Nostra" n'est pas une simple phrase: La Légion Étrangère est LEUR FAMILLE, leur raison de vivre, celle a qui ils sont prêt a donner leur propre vie. Aux dernières nouvelles, et selon le Dauphine.com, le "caporal au foulard" aurait "déserté" en Juin, puis se serait enfermé chez lui pour finir devant les tribunaux, après avoir, ivre mort, voulu prendre des médicaments (a mélanger avec l’alcool, logique) "Kalach" en main. Les phénomènes que nous observons alors sont accablants:

1) LE LYNCHAGE MÉDIATIQUE des "pseudos", des "I.Ps" anonymes, d'un soldat dans l'accomplissement de ses fonctions, 2) LE RÉSULTAT: Autant d'efforts de la part d'un effectif (dans les dix ans pour arriver a Caporal, quinze pour Caporal-chef) pour être ensuite relayé de sa "Famille" et qui fini, comme on dit, "au bord du rouleau", hors contexte, aplati probablement tant par la pression interne au sein de son Unité, comme par les "médias" qui n'hésitent pas a "faire une bonne première page" , sans jamais penser aux conséquences ultérieures ni postérieures. je sais en connaissance de cause, comme ex photo-reporter en Presse Internationale, que "c'est comme ça" , que nos images sont livrées aux "lions de l’Arène Romaine" de la dénommée "opinion publique" des leur parution...La, les limites sont passées.

Je n'ai jamais connu personne qui ne se soit engagé dans la Légion Étrangère parce qu'il avait la "vie en rose"...je doute qu'il s'agisse d'un exception..quoi qu'il en soit un "scoop" a détruit la vie d'un soldat, inutilement. Soit, "faute grave a l'uniforme règlementaire" et autres prétextes peuvent servir pour l'accabler, mais pas a ce point la.Imaginez vous un foulard d'un club de foot, de Mickey Mouse, a fleurs, etc etc...Scandale et encore scandale?

"Mauvaise image des Opérations au mali"?: un débat encore plus vaste. Mais sur le fait ponctuel, cette pétition s’adresse a ceux qui croient que ce phénomène de lynchage médiatique et ses conséquences sont totalement disproportionnées.

Ce Caporal n'a pas "Trahi" la Légion Étrangère en mettant un foulard de "gout douteux", soit, et cette demande va pour la réintégration de l'Effectif au sein de son unité, sans pressions, et qu'on le laisse en paix avec cette histoire ridicule. Il a juste "fait avec les moyens du bord", comme tout soldat au combat...

L'Agence France Presse même,distributrice de l'image en question, l’explique sur son blog:

http://blogs.afp.com/makingof/?post%2F2013%2F01%2F22%2FLa-tête-de-mort-qui-fait-le-buzz#.UpDUno0myHk

Alors, voulez vous que nous en arrivions ces jours ci a chanter:" ma main il veut me prendre, mais je charge mon fusil, Adieu donc Adieu mon frère, dans le ciel et sur la terre, soyons toujours unis, soyons toujours unis..."?

Certes, ce n'est qu' UN humain, mais ça pourrait être moi, vous, un parent, un ami, et même sans le connaitre le FAIT me semble être digne de faire un petit effort, au moins. N'abandonnez pas les soldats qui sont prêts a tout en suivant les lignes et ordres de la République. c'est un CITOYEN, comme vous et moi, qui, ne mérite pas ce sort. simple "sens de la camaraderie" et simplement sens de solidarité citoyenne.Le prétexte de la "désertion" évoquée par l'État Major ne tient pas debout.Car, entre "se prendre un savon" et un super tanker pétrolier de savon dessus...il y a peut être une "legere difference de presion" sur l'effectif...

Réintégration!, point barre.

Le paradoxe dans toute son ampleur: un Soldat prêt a donner sa vie au combat, exécuté par un peloton informatique...

Quand au Caporal concerné, un seul "message": "En direction du "bercail" sur un pas cadencé...en avant...marche!"

Quand aux "anti-militaristes"...et votre "ligne de pensée" se respecte aussi, Alors la, accrochez bien vos ceintures, car si vous lisez entre les lignes des "événements", "scandale du foulard" et autres "faits divers" inclus et quotidiens, force est de constater que si la société civile avait supposément passé le cap des comportements quasi incompréhensibles durant l'occupation allemande: "le phénomène collabo"...et bien celui ci, au fond, n'a jamais disparu, au contraire...les braises restent chaudes...appuyé par la "commodité technologique" qui nous enferme chaque jours plus dans l'anonymat, l'Ultra-individualisme, la peur de "l'autre"...la "consommation" est la carotte, et la frustration la récompense...de la que ça se complique...

Petite anecdote historique au passage, pour que puissiez vous faire une idée de ce qui nous pend tous au nez: des 1943-44, nombreux furent les bureaux de la gestapo qui recevaient tant de lettres de dénonce qu'ils finissaient par les jeter dans un coin, sans les ouvrir, en envoyant des rapports de plaintes a leurs autorités...Alors que je vous parle de "types" @#%$#@$$# de chez *&^%$##$% !

Ce qui fait le plus peur, c'est ce qu'il y a "derrière" cette histoire: pensez vous honnêtement que si 1942 c'était demain, les choses se passeraient d'une autre manière et les #$#$$#%%# de la gestapo ne seraient pas noyés sous les SMS, Mails, Blogs et autres de dénonce? je suis peut être pessimiste, mais je crois que l'histoire se répèterait, même en pire...Je crois ainsi sincèrement qu'il est temps, pour tout le monde, de prendre quelques pas de recul et prendre le temps d'observer vers quel ravin nous mène le chemin actuel...c'est juste une alerte...mais si vous pouvez et voulez, pensez y de temps en temps, observez vos vies, vos comportements et les processus de "cause a effet" que vous suivez sans vraiment vous en rendre compte, et je ne m’exclue pas du lot, sauf que je travaille sur ce point depuis longtemps et prend de plus en plus peur de la tournure "des choses"pour notre espèce.

"Léger" détail, que j'aurais du mettre en tête de texte: je ne suis pas un "justicier", ni "donneur de morale", ni "zorro", rien dans le style....et de deux, vu que je fais tout a l'envers...ce Légionnaire ne m'a jamais rien demandé et serait dans tout son droit de m'envoyer bouler, ma pétition et moi...juste pour que cela soit clair...