En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Cette pétition est close
Adoption d'une Charte de la bientraitance par la ville de Rennes

Adoption d'une Charte de la bientraitance par la ville de Rennes

Cette pétition est close
323 personnes ont signé. Allons jusqu'à   400
323 soutiens

Cora L.
a lancé une pétition à destination de
Le conseil municipal de Rennes
Par Coralie Salaun, auteur photographe et pédagogue
et Flavie Piriou, maman et webmaster

Page du projet et articles : https://charte-de-la-bientraitance.tumblr.com/

Le 23 novembre 2015, la ville de Rennes a accepté d'instruire notre Charte de la bientraitance.

Avec le soutien de plusieurs élus, nous nous préparons à la faire voter lors d'un conseil municipal.

Votre signature sera un appui certain lors du vote de ce conseil.

Suite au vote du conseil, cette charte ferait l'objet d'une signature officielle par Mme Appéré à l'hôtel de ville puis serait diffusée dans la ville et essaimée dans d'autres villes.
*****
Merci pour votre participation!
****
Les Droits de l'Enfant, appliqués par la majorité des États précisent que tout enfant a le droit d'être aimé et protégé.

Alors que le code pénal, les Droits de l’Homme et les Droits de l’Enfant sont très clairs sur l’interdiction de frapper un être humain, un incohérent « droit de correction » sur les enfants, encore autorisé en France, ouvre la porte à des violences pouvant mener à de la maltraitance caractérisée.

Le conseil européen des Droits de l'Homme a récemment condamné la France pour "ne pas avoir interdit les châtiments corporels envers les enfants".

Et pour cause ; comment pouvons-nous attendre que nos enfants construisent, demain, un monde de paix, si nous ne pouvons leur donner un exemple sincère et réel de non-violence?

Les récentes études sur le cerveau montrent à quel point ces violences sont nocives pour l’enfant. D'autant que ces violences physiques s’accompagnent de violences psychologiques : dénigrement, moqueries, insultes, prise de pouvoir autoritaire, humiliations, punitions...

Changer notre regard sur l’enfant, lui donner un vrai statut, une vraie place nous paraît essentiel pour construire un avenir plus juste et serein.

Cette charte c'est le désir d'une ville qui éduque à la paix et à la non-violence, qui ne fait pas les choses à la place des parents, mais qui met à leur disposition des outils pour les aider dans leur rôle. Une ville qui, consciente des conséquences de la violence, se pose en exemple dans un pays qui tarde à interdire toutes formes de violence.

La signature de cette Charte de la bientraitance serait un appui considérable pour une diffusion dans les établissements accueillant des enfants, de la naissance à la majorité, afin de sensibiliser toutes les personnes au contact des enfants, à la bientraitance.

La signature de cette charte serait une invitation à voir, demain, d'autres villes se positionner en faveur des enfants. Et un véritable moteur pour une modification de la loi au niveau national.

C'est aussi encourager la création de lieux à l'écoute et encourager les efforts de construction d'un monde altruiste, créatif et bienveillant.

Cette Charte de la bientraitance est une création positive et documentée, écrite par deux jeunes femmes, qui œuvrent de manière indépendante, sans ignorer les nombreux dégâts qu'engendre une éducation violente et irrespectueuse sur la société toute entière mais aussi sur l'environnement .
http://stop-veo.fr/charte-de-la-bientraitance-pour-la-ville-de-rennes/

Nous pensons que chacun d'entre nous est concerné par cette question de paix, de respect, de dignité et d'intégrité.

Voici les 12 point abordés dans cette Charte:


Charte de la bientraitance
A l'égard de tous les enfants, sans exception

Amour inconditionnel - Un enfant a besoin d'être aimé, comme il est. L'enfant nait innocent et vulnérable; l'amour inconditionnel de ses parents lui donne la force et la sécurité nécessaire pour s'aimer lui-même et répandre l'amour quand il partira explorer le monde. L'enfant doit savoir que ses parents l'aiment de manière inconditionnelle.

Empathie - L'empathie se cultive. Le parent doit insuffler l'humanité dans le cœur de son enfant et l'aider à traverser les épreuves. Il est son modèle le plus important. Les enfants sont de grands imitateurs; il convient de leur offrir de belles choses à imiter.

Écoute- L'enfant a besoin d'être entendu. Nos enfants ont des choses importantes à dire et à nous apprendre. Une vraie écoute avec votre enfant permet de dépasser les doutes. La vraie écoute consiste à prendre en considération la parole de l’enfant avec intérêt, sans lui couper la parole ni faire autre chose pendant qu’il nous parle.

Construction - Le cerveau de votre enfant se construit petit à petit. Il se nourrit principalement de l’interaction avec ses parents mais aussi avec le monde qui l'entoure. Il convient de lui offrir le meilleur car ce qu'il vit avec ses parents aura une influence considérable sur la construction de son cerveau. Bannir toute forme de violences (fessées, gifles, tapes, humiliation, insultes …) est primordial pour la construction de sa personnalité future, ses relations aux autres et son comportement au cours de sa vie.

Émotion - Les émotions des enfants sont authentiques et précieuses. Elles méritent d’être respectées, entendues et accompagnées. La colère autant que la joie, la tristesse autant que la peur. Elles ont toutes leur droit d'exister. Un parent se doit de les accueillir.

Besoin - Les besoins qui traversent l'enfant sont variés et l'enfant ne sait pas toujours les reconnaitre. Ils doivent être pris en considération. Du besoin de manger, de dormir, de faire tout seul, à celui d'être réconforté et câliné, le parent doit les écouter, les comprendre, les respecter. Si certains de ses besoins sont difficiles à comprendre pour l'adulte, il existe certainement, autour, des personnes qui peuvent aider à les satisfaire ou à les négocier.

Respect - Rendons aux enfants le respect qui leur est dû , en agissant avec eux comme on aimerait qu’on agisse avec nous. Ne nous permettons pas d’agir avec eux de façon différente sous prétexte que ce sont des enfants.

Rythme - L'enfant et l'adulte n'ont pas le même rythme. Les enfants ont besoin de temps pour s’approprier le rythme de notre société. Ils sont dans l'apprentissage permanent. Cessons de les sommer d’aller plus vite ou moins vite et laissons les gérer les situation à leur rythme, dans la mesure du possible.

Partage - Prendre le temps de jouer, de faire de nouvelles découvertes; olfactives, visuelles, tactiles, gustatives, c'est essentiel pour nourrir une personnalité riche et créative. Prendre le temps de se placer à la hauteur de son enfant, pour partager sa vision du monde, à travers de vrais moments de jeu, de complicité, loin des télévisions et téléphones qui accaparent l'attention, c'est développer l'élan vital chez son enfant.

Valorisation - Encourageons nos enfants. Disons-leur le plus souvent possible que l’on croit en eux et qu’on les soutient, quoi qu’il arrive.

Accompagnement- Nous sommes parents, oncles, tantes, grands-parents, éducateurs, amis, nous sommes les compagnons de route des enfants sur le chemin de la vie. Accompagnons les plutôt que d' “éduquer”, faisons-leur confiance, ils auront confiance en nous. Laissons-les expérimenter la liberté.

Transmission - La parentalité n'est pas toujours naturellement positive, elle dépend de la propre histoire des parents. On ne peut donner et transmettre que ce dont on dispose à l'intérieur de soi ou ce que l'on acquiert pour soi. Le parent jouant un rôle essentiel dans la construction de son enfant, il est essentiel qu'il travaille à être heureux de vivre, content de soi, enthousiaste, positif et qu'il soit en perpétuelle évolution.