En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

C'est une urgence:
Rejoignez les grèves mondiales pour le climat Vendredi 20 septembre

Résidence alternée - Le bien-être de nos enfants pour le bien-être de la société.

Résidence alternée - Le bien-être de nos enfants pour le bien-être de la société.

2,249 personnes ont signé. Allons jusqu'à   3,000
2,249 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Richard R. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Richard R.
a lancé une pétition à destination de
Emmanuel Macron,
Edouard Philippe,
Mr le minitre de la justice,
Marléne Schiappa
Pour les enfants , la résidence alternée constitue l' arrangement optimal pour leur développement et leur bien‐être après la séparation des parents. Les études le plus récentes prouvent cet impact positif sur l'enfant dans de nombreux items.
D'ailleurs, les juges français sont les premiers à faire confiance à ce mode de garde puisqu’ils l’accordent dans 100% des cas quand les deux parents le demandent !

Pourtant actuellement, la résidence alternée ne représente que 17% des modes de garde et de nombreux enfants sont privés d'un contact régulier avec l'un de ses parents.
C'est une violence traumatisante pour l'enfant et également pour le parent exclu. Cette violence initiale ne peut pas engendrer de relations apaisées, ni pour le parent exclu, ni pour l'enfant victime.

C'est pourquoi :

Nous demandons à ce que soit respecté le droit de chaque enfant à aimer et être aimé, protégé, éduqué par ses deux parents.
Nous demandons que lors des jugements statuant sur les modalités de garde et d'hébergement, soit regardé en premier l'intérêt de l'enfant à vivre de manière équilibrée avec chacun de ses deux parents séparés.
Grâce à cela, nous favorisons indirectement un nouveau modèle de société apaisé : la résidence alternée est pacificatrice pour le couple parental séparé, protectrice pour les enfants, émancipatrice pour les femmes.
Dans l’esprit des enfants qui auront été élevés sur un principe égalitaire des rôles parentaux, l’égalité femmes / hommes sera une évidence et pourra s’inscrire durablement dans l’avenir. C'est une manière de lutter contre les violences par l'éducation, et génération après génération.