En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Ministère des Solidarités et de la Santé: SOS CHU DE NANCY EN DÉTRESSE

Ministère des Solidarités et de la Santé: SOS CHU DE NANCY EN DÉTRESSE

1,202 personnes ont signé. Allons jusqu'à   2,000
1,202 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par CFDT C. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
CFDT C.
a lancé une pétition à destination de
Ministère des Solidarités et de la Santé
SOS CHRU DE NANCY EN FAILLITTE !

Premier employeur de Lorraine et 10ème CHRU de France avec 9684 agents, une activité en hausse en 2017 avec 3038 naissances, 56641 actes chirurgicaux, 576496 consultations, 90866 passages aux urgences adultes et enfants, accueil de 159382 patients et 506692 appels au SAMU…
Un Hôpital Universitaire de proximité au service de tous les lorrains, d’une capacité de 1578 lits, 188 places d’ambulatoires, 25 postes de dialyse, 47 blocs opératoires, etc.
CHER AU CŒUR DES LORRAINS, AUJOURD’HUI NOTRE CHU EST EN PERIL
COMMENT L’ETAT A MIS LE CHRU DE NANCY EN FAILLITE
Avec un déficit cumulé de 290 millions euros, la cessation de paiement et la faillite se profilent. L’établissement n’est plus en mesure de régler les taxes sur les salaires (30 millions euros arriérés). Depuis plusieurs années les diminutions d’investissement et les plans de réduction massifs des effectifs se succédèrent (fermetures de 284 lits, de plusieurs blocs opératoires et suppression de 400 postes) malgré tout le déficit s’amplifie.
L’Etat porte une lourde responsabilité par son amateurisme et son immobilisme en n’apportant aucune aide malgré des engagements financiers de l’ancien gouvernement. Aujourd’hui la seule réponse du Ministère est un nouveau plan de 400 suppressions d’emplois et une inspection IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) !!! Cette politique n’a qu’un seul objectif supprimer des emplois et affaiblir le CHRU.
Le Ministère impose une politique d'austérité au CHRU basée sur une logique purement financière. L'hôpital est devenu une entreprise à part entière où les agents hospitaliers et les usagés subissent chaque jour un peu plus, les restrictions budgétaires. Le personnel médical et non médical, corvéables à merci, s'épuisent à maintenir et défendre l'essence même de leurs métiers : l'Humain.
La section CFDT du CHRU de Nancy refuse de faire le deuil d’un service public de qualité qui permet de répondre aux demandes de soins et d’accueil de la population lorraine.
Prenez le temps de signer cette pétition pour la sauvegarde de votre CHRU, encouragez vos proches à en faire de même.