En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Mobilisons nous et signons cette pétition pour le classement et la sauvegarde du jardin botanique de Miliana.

Mobilisons nous et signons cette pétition pour le classement et la sauvegarde du jardin botanique de Miliana.

1,070 personnes ont signé. Allons jusqu'à   2,000
1,070 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Brahim djelloul m. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Brahim djelloul m.
a lancé une pétition à destination de
Responsables locaux et autorités nationales
Depuis plusieurs années, le jardin botanique de Miliana (ex MAGENTA), dans son site historique du centre-ville, se trouve aujourd’hui dans une dégradation avancée et se vide de sa vocation.

Le jardin est un bien communal, il a été créé par le colonisateur en 1870 en même temps que le jardin d’essai d’El Hamma.

D’une superficie de 01 ha 51 ares et 30 ca, cet espace possède des espèces d’arbres et de plantes dont certaines sont rarissimes telles que : Sequoia, Genkgo-biloba, Cyprés
d’Italie, Troène japonica, et tant d’autres.

Au centre, un bassin dominé par l’une des plus belles
œuvres du grand artiste MATHURIN MOREAU : appelée «l’EGYPTIENNE» fabriquée dans une fonderie Française au cours du 19ème siècle et constitue une œuvre d’art exceptionnelle, un patrimoine qu’il faut absolument préserver.

Le processus d’abandon et de détournement de sa
vocation culturelle a débuté à partir des années quatre-vingt, avec la suppression des postes d’agents de sécurité et plus grave encore celui de jardinier, postes indispensables pour la surveillance et l’entretien du jardin.

Nous pouvons faire un constat très succinct de sa
situation :

  • Les bambous et les rosiers ont été arrachés. la maison du gardien détruite volontairement pour servir à d’autres fins (installation d’une crèche privée) qui heureusement la construction n’a pas été autorisée.
  • Les canalisations pour l’arrosage cassées ou bouchées et ne sont plus opérationnelles.
  • Le bassin au nord du jardin conçu pour la récupération
    des eaux de la piscine est plein de détritus et ne peut être utilisé.
  • La statue au niveau du bassin a été par ignorance à
    plusieurs reprises peinte avec une peinture ordinaire qui pourrait avec le temps l’abimer gravement.
  • La borne fontaine qui est aussi précieuse que la statue est cassée et ne fonctionne plus.
  • Certains arbres sont morts et d’autres suivront par
    manque de suivi et d’entretien (élagage, couronnage, sélection des rejets…).
Nous citoyens Algériens et de MiIiana en particulier craignons pour le site dit « jardin public » et tenons à exprimer publiquement notre refus catégorique de nous taire devant cet état de fait.

En effet, ce processus d’abandon viendrait justifier à posteriori le caractère de terre brulée du Site pour détourner ce patrimoine et l’affecter à d’autres usages tel que terrain à bâtir ou autre.

Aussi nécessité impérieuse s’impose :
  • D’annuler tout dessein destiné à détourner et soustraire ce site de ses fonctions et affectations naturelles et traditionnelles.
  • De réhabiliter ce patrimoine dans sa vocation de jardin
    botanique et scientifique et surtout sociale.
  • D’impliquer l’université d’El Khemis dans le domaine
    de la recherche scientifique
  • De mettre en œuvre immédiatement un projet complet de classement au patrimoine national pour préserver ce site aujourd’hui menacé.
Nous appelons tous nos concitoyens aimant l’Algérie et
par la même Miliana à se mobiliser pour la sauvegarde de ce précieux bijou.

Nous lançons un appel solennel aux autorités locales
(Président d’APC de Miliana, Chef de Daira de Miliana, WALI de Ain Defla) pour qu’ils appuient et soutiennent notre démarche.

Plus particulièrement, nous lançons l’intervention de Monsieur le ministre de l’environnement et des forêts à diligenter le plus rapidement possible les procédures institutionnelles pour le classement du jardin botanique de Miliana au patrimoine national.