En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
SNC Les Colonnes: Suppression d'un garde corps « anti sdf » pour rendre à Roland son agora

SNC Les Colonnes: Suppression d'un garde corps « anti sdf » pour rendre à Roland son agora

230 personnes ont signé. Allons jusqu'à   300
230 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En vous inscrivant, vous exprimez votre accord pour recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et explique leur utilisation. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Sylvie L. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Sylvie L.
a lancé une pétition à destination de
SNC Les Colonnes
Tous les soirs, depuis de nombreuses années, Roland, un homme en situation de précarité, s'assied le soir sur l'appui de fenêtre d'un bâtiment commercial de la rue d'Hauteville (Paris 10e). Il s'y pose avec son chariot pour y tenir ce qu'il nomme « l'agora » (lieu de rassemblement social dans la Grèce antique).

Les habitants du quartier le connaissent bien et apprécient les
échanges avec cette personne très cultivée : des rencontres nocturnes qui engagent les passants à ralentir le pas, à discuter. Des rencontres qui créent du lien. Car grâce à Roland, on réfléchit au sens de la vie, du monde et des rapports aux autres.

Or, la SNC LESCOLONNES a récemment fait poser des gardes corps agressifs sur les appuis de fenêtre du rez de chaussée de ce bâtiment, s’attaquant ainsi à la tranquillité de cet homme et bouleversant la vie du quartier.

Les bénévoles d'Entraides Citoyennes, qui vont tous les samedis soir à la rencontre des personnes sans-abri, connaissent bien Roland qui les étonne toujours davantage par l'étendue de son savoir et sa simplicité.
C'est une personne affable et discrète dont la présence nocturne ne gène en aucun cas l'activité commerciale de l'immeuble.

Il nous est très douloureux de le voir forcé de se percher sur les ferronneries faute de pouvoir s'y assoir correctement.


C'est pourquoi, nous vous invitons à vous mobiliser avec nous, pour demander à la SNC LES COLONNES de retirer ces garde-corps hostiles afin que Roland puisse s'assoir confortablement et continuer d'animer son agora.