Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Pour qu'Anne Hildalgo vire Christophe Girard de la mairie de Paris

Pour qu'Anne Hildalgo vire Christophe Girard de la mairie de Paris

194 personnes ont signé. Allons jusqu'à   200
194 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Jean C. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Jean C.
a lancé une pétition à destination de
Anne Hidalgo
Christophe Girard est actuellement adjoint à la maire de Paris chargé de la culture, et il est très actif pour la réélection d'Anne Hidalgo lors de la campagne des municipales.
Or M. Girard est un ami de longue date du pédo-criminel Gabriel Matzneff, qui revendique dans ses livres sa pédo-criminalité depuis les années 1970. Un article paru dans l'Express le 27/12/2019 révélait que M. Girard avait financé la chambre d'hôtel où M. Matzneff avait des rapports sexuels avec Vanessa Springora, et qu'en retour M. Matzneff l'avait remercié en lui dédicaçant son livre où il relatait ses exploits pédo-criminels : 

« Le tome de son Journal qui relate sa relation avec Vanessa Springora, La Prunelle de mes yeux (Gallimard) est d’ailleurs dédié à Christophe Girard, actuel adjoint à la culture du maire de Paris et à l’époque directeur général d’Yves Saint-Laurent. « Le collaborateur d’Yves Saint-Laurent, ce charmant Christophe Girard que j’ai vu l’autre jour m’a appelé ce matin pour m’annoncer que leur Fondation allait désormais prendre en charge ma note d’hôtel », écrit Matzneff dans son Journal. Il s’agit de l’hôtel de Taranne, dans lequel Matzneff donne rendez-vous à la jeune Vanessa pendant des semaines. Son collège se situe au bout de la rue… »





Publié le 2 Février 2020 (Mis à jour: 8 Février 2020)