Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Ecole à la maison: le peuple devra-t-il demander la permission ?

Ecole à la maison: le peuple devra-t-il demander la permission ?

883 personnes ont signé. Allons jusqu'à   1,000
883 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Ecole M. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Ecole M.
a lancé une pétition à destination de
f.gatel@senat.fr,
danielle.brulebois@assemblee-nationale.fr,
contact@en-marche.fr,
administrateurblog@l-ecole-a-la-maison.com
Ecole à la maison: le peuple doit demander la permission ?

Mme Brulebois, députée, souhaiterait que les parents soient obligés de demander l’autorisation pour faire l’école à la maison.

Nous montrerons que cet amendement
1 ‐ contrevient à divers textes, dont la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, article 26‐3 :
2 ‐ relève d’un vice procédural, n’entrant pas dans le cadre de la loi qu’il prétend amender (irrecevabilité des dispositions ne relevant pas du domaine de la loi en discussion) (2), puisque celle‐ci concerne l’ouverture d’établissements d’enseignements et non la pratique privée de l’instruction à la maison.
3 ‐ relève de l’irrecevabilité financière « article 40 de la Constitution » (3) puisqu’il entraîne une augmentation de la charge publique en ce qu’il donne à l‘administration de l’Education nationale une surcharge de travail non‐compensée par une augmentation de ses moyens.
Publié le 29 Mars 2018 (Mis à jour: 3 Avril 2018)