Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Donald Trump, Président des États-Unis: Renouvelez le TPS pour les Haïtiennes et les Haïtiens

Cette pétition est close
Donald Trump, Président des États-Unis: Renouvelez le TPS pour les Haïtiennes et les Haïtiens
  
  

 


Pourquoi c'est important

Monsieur le Président,

Par la présente, nous signataires de cette pétition, venons solliciter de votre administration le renouvellement du Statut de Protection Temporaire (TPS) pour au moins 18 mois supplémentaires en faveur de plus 50,000 Haïtiennes et Haïtiens enregistrés dans ce programme. Le non renouvellement du TPS fragiliserait davantage la situation des familles bénéficiaires et constituerait un grand choc pour Haïti qui vit encore les conséquences de plusieurs catastrophes qui ont frappé le pays au cours des dix dernières années.
Dans les conditions actuelles, Haïti n’est pas en mesure d’accueillir et de réinsérer sur son territoire les milliers de personnes qui seraient forcées de laisser les Etats‐Unis si le TPS n’est pas renouvelé. Le pays fait déjà face depuis plusieurs années à des rapatriements en provenance de la République Dominicaine qu’il n’arrive pas encore à gérer. Des centaines de personnes expulsées de ce pays sont obligées de s’établir dans des camps en bordure de la frontière dans des conditions extrêmement difficiles.

Comme vous le savez, Monsieur le Président, le 12 janvier 2010, un puissant tremblement de terre de magnitude 7.3 sur l’échelle de Richter a frappé la capitale Port‐au‐Prince et plusieurs autres villes et communautés rurales d’Haïti. Plus de 250,000 personnes ont perdu la vie dans cette catastrophe, 2.5 millions de personnes ont été affectées et 250,000 résidences ont été complètement détruites ou endommagées. Le pays déjà appauvri avait perdu dans ce triste événement plus de 120% de son PIB. À date (septembre 2017), Haïti ne s’est pas encore relevé de cette catastrophe : plus de 35,000 personnes vivent encore sous des tentes, des millions d’autres dans des maisons de fortune. La pauvreté ne cesse d’augmenter.

Entretemps, le pays a dû encore affronter d’autres tragédies :
‐ Depuis la fin de 2010, il fait face à une grave épidémie de choléra qui a déjà frappé environ un million de personnes et causé la mort de plus de 10,000 personnes.
‐ Entre 2013 et 2015, il a connu une longue et sévère période de sécheresse qui a occasionné la perte de la production agricole dans de nombreuses régions du pays, aggravant ainsi l’insécurité alimentaire.
‐ Au début du mois d’octobre 2016 (plus précisément les 3 et 4 octobre), l’ouragan Matthew, un puissant et violent cyclone soufflant à plus de 200 kilomètres/heure a traversé la région du Grand Sud d’Haïti laissant sur son passage plus de 500 morts, des milliers de champs saccagés, de têtes de bétail emportées et de maisons détruites, un écosystème complètement ravagé, dans un pays qui connaissait déjà une grave crise environnementale. De nombreux enfants ont perdu leur année scolaire car beaucoup d’écoles ont été détruites et les matériels scolaires emportés par les eaux et le vent en furie. Le Grand Sud représente l’un des principaux greniers d’Haïti et sa destruction a eu un impact significatif sur l’économie de l’ensemble du pays. Environ une année après cette tragédie, des milliers de familles du Grand Sud vivent encore sous des tentes et n’arrivent pas à reprendre leurs activités quotidiennes.

Face à toutes ces catastrophes, la population haïtienne a survécu en grande partie grâce aux transferts de sa diaspora, en particulier celle vivant aux Etats‐Unis. La plupart des bénéficiaires du TPS qui ont un emploi envoient régulièrement un soutien financier à leur famille en Haïti. Le non renouvellement du TPS ferait donc perdre non seulement à des milliers de familles vivant déjà aux Etats‐Unis leur emploi, leurs moyens de survie, mais occasionnerait du même coup l’interruption d’une aide substantielle à la population haïtienne. Le non renouvellement du TPS priverait Haïti de l’apport important d’une partie de sa communauté vivant à l’extérieur et contribuerait à plonger dans la précarité de nombreuses familles vivant aux Etats‐Unis. Et sans compter les torts que cela générerait sur ces familles du point de vue émotionnel et psychologique, ainsi que l’impact dramatique que cela aurait sur la scolarité des centaines d’enfants issus de ces familles.


Voilà pourquoi, son Excellence, Président Trump , nous vous adressons cette pétition, pour vous demander de bien vouloir prendre en considération cette situation et renouveler pour au moins 18 mois supplémentaires le Statut de Protection Temporaire (TPS) pour les Haïtiens et Haïtiennes vivant aux Etats‐Unis qui bénéficient déjà de cette mesure. La communauté haïtienne aux Etats‐Unis avait grandement apprécié la compréhension de la situation d’Haïti dont vous aviez fait preuve dans vos discours de campagne lorsque vous lui aviez rendu visite en Floride, à New York et ailleurs. Elle compte encore sur cette même compréhension dans le traitement du dossier du TPS.

Nous vous remercions chaleureusement de l’attention que vous accorderez à notre requête et en profitons pour vous présenter, Monsieur le Président, nos salutations distinguées.

Organisations signataires:
Service Jésuite aux Migrants/Solidarite Fwontalye‐
Haïti (SJM/SFw‐Haïti);
Groupe d'appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR);
Fondation Zile;
Réseau Frontalier Jeannot Succès (RFJS);
Justice et Paix ‐ Haïti (JILAP) ;
Rezo Fanm Radyo Kominote Ayisien (REFRAKA) ;
Défenseurs Plus ;
Centre de recherche et de formation économique et sociale pour le développement (CRESFED) ;
Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) ;
Centre Oecuménique des Droits Humains (CEDH).



Publiée Septembre 20, 2017
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: