En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Pour la légalisation universelle de l'avortement sûr et accessible pour toutes les femmes !

Pour la légalisation universelle de l'avortement sûr et accessible pour toutes les femmes !
  
  

 


Pourquoi c'est important

Pour la légalisation universelle de l'avortement sûr et accessible pour toutes les femmes !

A l’attention de Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU,

Monsieur le Secrétaire général de l’ONU,

A l’occasion du 28 septembre 2013, journée mondiale pour l’accès à l’avortement sûr et légal, nous vous demandons d’agir afin que les Etats membres de l’ONU appellent à la légalisation de l’avortement sûr et accessible, lors de la révision du Plan d’action du Caire sur la santé et les droits sexuels et de la procréation.

Chaque année dans le monde, 5 millions de femmes sont hospitalisées pour des complications sévères liées à des avortements pratiqués dans des conditions dangereuses, et 47 000 femmes en décèdent. Cela représente 13% de la mortalité maternelle dans le monde. Derrière ces chiffres insupportables se cache une amère réalité : 60 % de la population mondiale vit dans un pays où l’IVG est interdit ou fortement restreint.

Tant que l’avortement légal et médicalisé ne sera pas accessible à toutes, de nombreuses femmes seront contraintes à s’exposer aux risques d’avortements clandestins, effectués au moyen de méthodes dangereuses, c’est-à-dire au péril de leur santé et de leur vie.

Le droit à l'avortement sûr et accessible est fondamental, pour toutes les filles et les femmes de la planète. Il doit donc être libre, gratuit et accessible à toutes. Pour ces raisons, le droit à l'avortement doit être reconnu comme droit inaliénable au sein des instances onusiennes.

Nous demandons la reconnaissance au sein de l’ONU du droit à l’avortement comme droit universel et inaliénable. De votre part, Monsieur le Secrétaire général de l’ONU, nous attendons que vous affirmiez votre engagement en faveur de l’ensemble des droits sexuels et reproductifs dont l’avortement doit faire partie. Précisément, nous vous demandons d’agir avec conviction et détermination lors de la révision du Plan d’action du Caire sur la santé et les droits sexuels et de la procréation en faveur du droit à l’avortement pour toutes les femmes de tous les pays.

Il est de votre devoir de faire entendre notre voix, de porter haut et fort cette exigence qui est la nôtre, celle de faire reconnaître que « notre corps nous appartient ! ».

>> Si vous souhaitez recevoir notre Newsletter, inscrivez-vous ici http://osezlefeminisme.us2.list-manage.com/subscribe?u=649a5fd94ddf5454a6864f394&id=665c93f190

Une campagne de l'association Osez le féminisme ! http://www.osezlefeminisme.fr/ que vous pouvez suivre sur http://mybodycampaign.org/fr/.

Vous pouvez également suivre notre activité sur Facebook : https://www.facebook.com/osezlefeminisme?ref=ts

Publiée Septembre 27, 2013
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: