Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

À l'Académie française : Le gravat a droit au singulier

Cette pétition doit être validée par la Communauté Avaaz avant publication
À l'Académie française :  Le gravat a droit au singulier
  
  

 


Pourquoi c'est important

Que l’injustice cesse ! http://www.gravatologie.info/
L'Institut International de Gravatologie s'insurge contre le sort que la langue française réserve aux gravats, qui sont dépourvus de singulier.
Nous protestons contre ce déni de singularité, qui témoigne d'un mépris rampant, voire d’un racisme qui n'ose pas porter son nom.
Le gravat est‐il condamné à rester parmi les orphelins du singulier comme arrhes, affres, besicles, funérailles, salamalecs, fiançailles, décombres, alentours, appas, archives, environs, moeurs, préparatifs, tenailles, ténèbres ?

Publiée Avril 12, 2016
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: