Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Ministre de l'éducation nationale: Une meilleure connaissance et détection des enfants HPI (haut potentiel Int

Cette pétition doit être validée par la Communauté Avaaz avant publication
Ministre de l'éducation nationale: Une meilleure connaissance et détection des enfants HPI (haut potentiel Int
  
  

 


Pourquoi c'est important

Parce que les HPI c'est 3% de la population et qu'un tiers (30%) n'est jamais détecté et risque de subir des parcours chaotiques, de devenir dépendant de la drogue, pire encore de devenir délinquant (ex: bernard MADOFF aux USA) ou bien pire encore avec le risque de suicide fréquent chez ces personnes HPI. Qui plus est il est urgent d'agir à cause du "gâchis" que peux représenter pour notre pays l'échec scolaire d'enfants dont les capacités intellectuelles sont supérieures à la moyenne d'une part et parce que d'autres parts, ces enfants et leurs familles souffrent et que cette souffrance risque de conduire ces enfants à l'échec, à la violence et parfois à la délinquance.

Pourquoi faut-il s'en préoccuper ?
  • Parce que la précocité intellectuelle peut être à l'origine de troubles du comportement, ou encore les aggraver si elle n'est pas prise en considération (le suicide est 3 fois plus fréquent chez les enfants intellectuellement précoces).
  • Parce que la précocité intellectuelle implique des risques d'échec tant sur le plan scolaire, personnel que social, et qu'il importe de la déceler chez le jeune enfant pour être en mesure de prévenir plutôt que de guérir.
  • Parce que ces enfants, que « tout prédispose à réussir », se trouvent souvent en difficulté, voire en souffrance, et que notre rôle d'adultes est de les accompagner et de les soutenir.
  • Parce que ces enfants n'ont aucune autre alternative : l'éducation est obligatoire et la mission éducative de l'école est d'aider au développement de chaque enfant.
    Or, surdoué signifie trop doué, trop précoce pour s'adapter sans dommages à la norme de progression scolaire que le système éducatif a fixée.
    Cette pression scolaire normalisatrice subie, pousse l'enfant à l'inadaptation, au déni de ses possibilités et à sa marginalisation sociale.
  • Parce que des enfants qui ont subi des années de frustration deviendront des adultes plein de ressentiments qu'ils dirigeront contre la société avec plus ou moins de violence ... Et beaucoup d'intelligence !
  • ETAT DES LIEUX Le phénomène, mal connu, est mal compris des professeurs et des directeurs d’établissements (A), ce qui provoque une inadaptation des solutions proposées jusqu’ici par l’Education Nationale (B) A. Un phénomène mal compris des professeurs et des chefs d’etablissement a) Qui peinent à admettre que les enfants puissent être a la fois « surdoués » et en échec scolaire sans que cela se résume à de la paresse ou de la mauvaise volonté b) Qui se méfient d’exigences pédagogiques spécifiques aux enfants précoces qui risqueraient d’alourdir la charge de travail c) Qui soupçonnent les parents d’affabulation B. Des mécanismes d’aide et de soutien inadaptés a).Car ils tournent tous autour du seul problème des sauts de classe ou redoublements b).Ou des rythmes d’apprentissage , proposant aux « précoces »- perçus comme simplement « surdoués »- d’avancer plus vite, en les opposant aux élèves « en difficulté » -perçus comme sous doués- qu’on fera aller plus lentement c) Et incluent les EIP dans un cadre unique : « élèves à besoin pédagogique particuliers »inadapté à leur spécificité
  • . Qu’est ce qu’un enfant « surdoué « ou « précoce » ? a) Un enfant surdoué ou précoce est un enfant dont le QI dépasse 125 . b) dont l’attitude en classe est préoccupante et les notes très inégales c) mais qui manifeste hors école des aptitudes remarquables et rares pour son âge d) de sorte qu’en classe il va s’endormir, se désintéresser, provoquant l’hostilité du professeur et son échec scolaire B. De quoi souffre-t-il ? a) Sa souffrance et ne doit pas être confondue avec des souffrances ayant d’autres causes b) Il est « dys-synchronique »des sa toute petite enfance, ce qui inclut un desequilibre et d’importants troubles de caractere c) Le fonctionnement de son cerveau est différend, il ne peut donc apprendre en commençant par les bases d) il suscite une hostilité dont il ne comprend pas la cause et souffre démesurément de cette hostilité et de ses échecs qui s’accroissent à l’adolescence et conduisent à la depression et a la violence

Publiée Février 26, 2015
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: