En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Reconnaissez la Palestine, maintenant !

Reconnaissez la Palestine, maintenant !
  
  

 


Pourquoi c'est important

Monsieur le Premier ministre Charles Michel,
Monsieur le Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders,

2017 marque les 50 ans de l’occupation israélienne de la Cisjordanie, y compris Jérusalem‐Est, de Gaza et du Golan syrien. 50 ans qu’Israël ignore les résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui exigent d’Israël qu’il se retire de ces territoires. 50 ans qu’Israël pratique la politique du fait accompli en annexant des territoires, tel Jérusalem‐Est et le Golan syrien, en érigeant un mur dont le tracé a été jugé illégal, en construisant toujours plus de colonies en territoire occupé, en renforçant son emprise sur la population palestinienne notamment via l’emprisonnement arbitraire.

Le 6 décembre dernier, le président américain Donald Trump a pris la décision de reconnaitre Jérusalem comme capitale de l’Etat israélien et d’y déplacer son ambassade. Il endosse ainsi les tendances les plus extrêmes en Israël en récompensant la politique du fait accompli qui vise à progressivement chasser les Palestiniens de Jérusalem‐Est et les violations du droit international commises par Israël.

Il est essentiel et urgent d’envoyer un message fort aux Palestiniens et aux Israéliens : la communauté internationale ne peut plus tolérer l'impunité israélienne et doit, plus que jamais, être soudée en faveur du respect du droit international. C’est le seul camp juste dans ce conflit. La pérennisation de l’occupation, l’extension des colonies, l’annexion de Jérusalem‐Est, les violations des droits humains ne peuvent plus être tolérées. Au vu de la radicalité du gouvernement israélien, et de la décision tragique que vient de prendre D. Trump, il est clair qu’il n’y a aucune perspective pour une reprise des négociations.
Je vous demande donc, Monsieur le Premier Ministre et Monsieur le Ministre des Affaires étrangères, de reconnaitre sans tarder l’Etat de Palestine, avec Jérusalem‐Est pour capitale.

Je vous demande également de changer d’approche vis‐à‐vis du gouvernement israélien et de soutenir l’adoption de sanctions au niveau européen. C’est la seule approche qu’il vous reste pour forcer le gouvernement israélien à respecter la légalité internationale.

Publiée Décembre 7, 2017
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: