Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

"Touche pas à ma chaîne !" Youtube : Révisez votre politique sur les ayant-droits/Revise your copyrights policy !

"Touche pas à ma chaîne !" Youtube : Révisez votre politique sur les ayant-droits/Revise your copyrights policy !
  
  

 

Pourquoi c'est important

REGARDE AUSSI ICI/LOOK HERE TO :

https://www.change.org/fr/pétitions/youtube-révisez-votre-politique-sur-les-ayants-droits

https://www.facebook.com/tpamcy

VERSION FRANÇAISE :

Rassemblons-nous pour un internet libre et créatif ! Faisons pression sur la direction de Youtube ! Ne laissez pas les multinationales (comme Google) décider de vos droits et de votre liberté d'expression !

Youtube est en train de renforcer la répression par rapport aux ayant-droits. Beaucoup de chaînes, amateurs ou professionnelles (Joueur du Grenier, What The Cut?!, Salut Les Geeks, Le Point Culture, Doxa...), sont touchées, les Youtubers perdant donc une partie de leur travail et de leurs revenus, pour des justifications ridicules. Quand une de leur vidéo est supprimée, ils reçoivent un avertissement. Et :

"Au bout de trois avertissements pour atteinte aux droits d'auteur, votre compte est suspendu, et toutes les vidéos que vous avez mises en ligne sont supprimées. Les utilisateurs dont le compte est suspendu ne sont pas autorisés à créer d'autres comptes."

Des Youtubers ont vu leur chaîne supprimée du jour au lendemain, alors qu'ils n'avaient rien fait ! Cette pratique est outrageante ! Arrêtons ça, faisons blocus contre cette politique, pour que Youtube reste libre et créatif !

Ces changements impliquent que toute vidéo soumise à l'utilisation, même anecdotique, d'un contenu appartenant à un tiers (vidéos, extraits de film, télé, musiques...), par exemple chaque let's play ou critique d'œuvre ne convenant pas au producteur (critique négative), sera obligatoirement monétisée (précédée de publicités). Cette source de revenus nourrira le producteur, qui, en plus de bénéficier d'une publicité gratuite de la part du Youtuber, profitera du travail de ce dernier. Le sois-disant volé se fait donc voleur ! Les vidéos peuvent même être bloquées !

De plus, ces sanctions se font via un robot automatisé, qui ne fait clairement pas de cas-par-cas, certains créateurs voyant leur propres vidéos de présentation bloquées par ce robot !!!

Les émissions de télévision, radio, magazines ou sites internet demandent-ils toujours les droits aux artistes avant de citer leurs créations ? Ont-ils l'accord des Youtubers lorsqu'ils utilisent des extraits de leurs vidéos ? Bien sûr que non. Pourquoi ? Cela s'appelle le droit de citation, qui stipule que :

« Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire, sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source :

- Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'œuvre à laquelle elles sont incorporées.

- La reproduction ou la représentation, intégrale ou partielle, d'une œuvre d'art, par voie de presse écrite, audiovisuelle ou en ligne, dans un but exclusif d'information immédiate et en relation directe avec cette dernière.»

Les gros producteurs auraient donc le droit de se servir des petits créateurs mais pas réciproquement ? Cette différence touche à un de nos droits fondamentaux : l'égalité devant la loi. De plus, ces entreprises s'en servent à des fins commerciales, mais les Youtubers ne le faisant pas sont quand même pénalisés : la monétisation obligatoire est une pratique scandaleuse !

Nous voulons que chaque Youtuber utilisant de courts extraits attribués à leur producteurs ait cette liberté d'utilisation et d'expression, pour un copyright juste et un Youtube libre !


Pétition adressée à : Salar Kamangar, PDG de Youtube.

Révisez votre politique sur les ayants-droits, n'empêcher pas les Youtubeurs non-premium (réseaux/partenaires) d'utiliser de courts extraits de publications tiers si ils sont attribué à leurs créateurs, comme l'autorise le droit de citation. Beaucoup de chaînes sont touchées de façon plus ou moins importantes, certaines interdites de monétisation, les Youtubers perdant donc leur source de revenus, et certaines vidéos sont même bloquées pour des prétextes ridicules. Que cela cesse ! Les émissions de télévision, radio, magazines ou sites internet demandent-ils toujours les droits aux artistes avant de citer leurs créations ? Ont-ils l'accord des Youtubers lorsqu'ils utilisent des extraits de leurs vidéos ? Les gros producteurs auraient donc le droit de se servir des petits créateurs mais pas réciproquement ? Cette différence touche à un de nos droits fondamentaux : l'égalité devant la loi. De plus, ces entreprises s'en servent à des fins commerciales, mais les Youtubers ne le faisant pas sont quand même pénalisés : la monétisation obligatoire est scandaleuse, et l'interdiction automatisée de chaîne au bout de 3 avertissements est une pratique outrageante !

Nous voulons que chaque Youtuber utilisant de courts extraits attribués à leur producteurs ait cette liberté d'utilisation et d'expression, pour un Youtube libre et créatif ! Inversez la roue avant de subir un boycott, de perdre vos utilisateurs, artistes et donc public.


ENGLISH VERSION :

Let's gather together for a free and creative internet ! Let's put pressure on Youtube management ! Don't let multinationals (like Google) choose your rights and your freedom of expression !

Youtube is strengthening the repression about copyrights. A lot of channels, amateurs or professionals are affected, Youtubers loosing their source of income, for ridiculous justifications. When one of their videos is deleted, they receive one strike. And :

"If you receive three copyright strikes, your account will be suspended and all the videos uploaded to your account will be removed. Users with suspended accounts are prohibited from creating new accounts."

Some Youtubers have seen their channel deleted overnight, while they hadn't do anything ! This is an outrageous practice ! Let's stop it, make a blockage against that policy, for Youtube to stay free and creative !

These changes implies that every video subject to the use, even anecdotic, of a content owned by a third party (videos, extracts from movies, TV, musics...), for example every let's play or critic of a work not suitable to the producer (negative critic), will be inevitably monetized (preceded by ads). This source of income will nourish the producer, who, in addition to benifit from free publicity from the Youtuber, will profit from his work. The so-called robbed is therefore the thief ! The videos can even be blocked !

Therefore, these punishments are distrubuted via an automated robot, which clearly doesn't go on a case-by-case, some creators seeing their own promotions videos blocked by this robot !!!

Does TV or radio shows, magazines or internet sites always ask for the artists rights before quoting their creations ? Do they have the Youtubers agreements whenever they use extracts from their videos ? Of course not. Why ? This is called fair use, that states that :


"The fair use of a copyrighted work is not an infringement of copyright. In determining whether the use made of a work in any particular case is a fair use the factors to be considered shall include :

- the purpose and character of the use, including whether such use is of a commercial nature or is for nonprofit educational purposes;

- the nature of the copyrighted work;

- the amount and substantiality of the portion used in relation to the copyrighted work as a whole;

- and the effect of the use upon the potential market for or value of the copyrighted work."

The big producers would have the right to make use of the little creators but not reciprocally ? This difference affects one of our fundamental right : equality under the law. Furthermore, theses companies use it for commercial purposes, but the Youtubers not doing this are anyway penalized : compulsory monetization is a scandalous practice !

We want every Youtuber using short extracts assigned to their producers to have this liberty of use and expression, for a fair copyright and a free Youtube !


Petition to : Salar Kamangar, CEO of Youtube

Revise your politic on copyrights, don't prevent the non-premium Youtubers (networks/partners) to use shorts extracts from third party publications if they are assigned to their creators, like allowed by the fair use law. Does TV or radio shows, magazines or internet sites always ask for the artists rights before quoting their creations ? Do they have the Youtubers agreements whenever they use extracts from their videos ? The big producers would have the right to make use of the little creators but not reciprocally ? This difference affects one of our fundamental right : equality under the law. Furthermore, these companies use it for commercial purposes, but the Youtubers not doing this are anyway penalized : compulsory monetization is scandalous, and the robot-automated suppresion after 3 strikes is an outrageous practice !

We want every Youtuber using short extracts assigned to their producers to have this liberty of use and expression, for a free and creative Youtube ! Reverse the gear before suffering a boycott, and loosing your users, artists and so audience.



Publiée Décembre 10, 2013
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: