Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Formuler la bonne demande, c’est 50% de la victoire

La “demande” de votre pétition est l’une des clefs de la victoire -- une bonne demande rend la victoire possible, alors qu’une mauvaise peut la rendre impossible. Voici quelques conseils faciles à suivre pour vous aider à formuler de bonnes demandes pour votre pétition.

Mettez en avant une solution

Il y a souvent plusieurs manières de résoudre un même problème. Par exemple, on peut s’attaquer à la connivence entre une entreprise et un responsable politique en demandant l’adoption d’une loi qui limite les dons versés aux candidats, en appelant les candidats à refuser volontairement les dons, ou en demandant aux entreprises de ne plus faire ces dons. Envisagez des solutions différentes pour le problème que vous voulez résoudre puis choisissez la meilleure -- en général, c’est celle qui peut vous faire gagner et demande le moins de travail.

Soyez précis

Un bon objectif est clair, quantifiable et concret. Si vous n’expliquez pas clairement ce que vous voulez, votre cible pourra aisément faire semblant d’accorder ce que vous voulez sans être contrainte de faire quoi que ce soit. Cela veut dire aussi qu'il vous sera plus difficile de savoir quand vous aurez gagné. Si vous demandez à votre chef d’Etat d’adopter un salaire minimum sans lui en préciser le montant, vous ne serez pas en mesure de savoir si l'augmentation de 10% serait suffisante pour crier victoire.

Rendez-la gagnable

Votre demande doit être réalisable et ce, grâce à l’action de votre cible. Si changer une loi étatique n'est pas de son ressort, elle peut avoir une influence déterminante sur le processus.

Informez-vous sur les faits

Même si vous n'avez pas besoin d’être un expert, il peut être utile d’en savoir un peu plus sur la demande que vous formulez. Vous pourriez par exemple perdre un temps précieux en demandant quelque chose qui existe déjà mais n'est pas appliqué. Y a-t-il d’autres villes ou pays qui font la même chose? Pourquoi votre cible n’a-t-elle pas agi avant que vous ne vous adressiez à elle? Selon vous, comment réagira votre cible à votre pétition?