En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Démocratie malade... changeons de système de vote

Cette pétition doit être validée par la Communauté Avaaz avant publication
Démocratie malade... changeons de système de vote
  
  

 


Pourquoi c'est important

Notre système de vote présidentiel, le scrutin uninominal majoritaire à deux tours, génère un risque d'émiettement des voix au premier tour et donc le risque d'une sélection très aléatoire des candidats retenus pour le second tour. Cela incite à voter « utile », c’est‐à‐dire en fonction des sondages au détriment de ses convictions, réduisant ainsi le choix de la plupart des électeurs à l'alternance des deux partis dominants.

En confortant ainsi les partis dominants, notre système de vote n'encourage pas le renouvellement des idées, il favorise la focalisation du débat sur les personnalités, et pire, il autorise une déconnexion progressive de la réalité vécue par les électeurs. Face à cette dérive, génératrice de colère et de frustration pour les électeurs, les candidats populistes émergent en proposant les réponses naturelles de la colère : le rejet du système, le clivage, la haine et la violence. Cela peut durer longtemps... jusqu'au moment où le barrage du vote utile cède à la pression populiste. C'est arrivé aux Etats‐Unis, cela peut arriver en France.

Pour autant, je veux croire qu'en marge des partis dominants sclérosés, la véritable innovation politique existe, porteuse de visions stratégiques susceptibles de rencontrer les attentes et les espoirs constructifs des citoyens. Cette innovation tend à être portée par les outsiders politiques, dont les perspectives sont malheureusement bloquées par le plafond de verre du vote utile.

Il existe pourtant une solution simple, étudiée et expérimentée depuis longtemps par les chercheurs en théorie du choix social : permettre aux électeurs de s’exprimer sur chacun des candidats en lice, sans émiettement des voix. Par exemple, mon vote peut à la fois soutenir un parti dominant, soutenir un outsider, et rejeter les autres candidats. Plusieurs systèmes le permettent : vote par approbation, jugement majoritaire, vote par note, vote de valeur. Pour en savoir plus, descriptions, comparaisons, expérimentations : www.votedevaleur.org et https://www.gate.cnrs.fr/spip.php?article580.

Avec de tels systèmes de vote, le plafond de verre du vote utile est brisé, de sorte que les partis dominants sont incités à se remettre en question et à se renouveler en tenant compte de l’innovation politique des outsiders.

J'ai 40 ans, 2 enfants. Je me sens concerné par l'avenir et la cohésion de notre pays. Ma démarche est citoyenne, indépendante des partis politiques, avec pour seul but une meilleure démocratie pour tous.


Publiée Novembre 19, 2016
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: