Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Soutien aux défenseurs de la Terre

À tous les dirigeants mondiaux, membres des trois Conventions de Rio et membres de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN):

Nous vous appelons à veiller à ce que les droits fonciers communautaires des peuples autochtones et des communautés locales (IPCL pour l’acronyme anglais) soient reconnus à 100 % d'ici 2025 dans les accords multilatéraux ainsi que dans vos législations nationales et processus fonciers. Reconnaître les droits fonciers communautaires des IPCL et respecter leurs droits est non seulement essentiel pour assurer leur survie, mais c’est aussi l'un des moyens les plus efficaces de faire face à la perte massive de biodiversité à laquelle nous sommes confrontés et aux catastrophes climatiques qui y sont associées. Il est temps de corriger les torts et les injustices commis contre les personnes qui mettent leurs vies en danger pour protéger la planète.​

Indiquez votre adresse e-mail:
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires

Soutien aux défenseurs de la Terre

Toutes les 48 heures, un défenseur de la planète est assassiné en voulant protéger la nature sauvage:

Paulo Guajajara Brésil | Noel Castillo Aguilar Mexique | Aluísio Sampaio dos Santos Brésil | Swami Gyan Swaroop Sanand Inde | Bronsel Impiel Philippines | Marcial Pattaguan Philippines | Alejandro Castro Chili | Haroldo Betcel Brésil | Rahmat Hakiminia Iran | Mohammad Pazhouhi Iran | Sharif Bajour Iran | Omid Kohnepoushi Iran | Ramón Rosario Vénézuela | Pedro Vielma Vénézuela | Reyes Orlando Parra Vénézuela | Juvenil Martins Rodrigues Brésil | Eduardo Pereira dos Santos Brésil | Bakary Kujabi Gambie | Ismaila Bah Gambie | Francisco Munguia Guatemala | Dominador Lucas Philippines | Suresh Oraon Inde | Lando Perdicos Philippines | Florencio Pérez Nájera Guatemala | Alejandro Hernández García Guatemala | Katison de Souza Brésil | Ramón Choc Sacrab Guatemala | Adrián Tihuilit Mexique | Beverly Geronimo Philippines | Shanmugam Inde | Snowlin Inde | Tamilarasan Inde | Kanthiah Inde | Gladston Inde | Maniraj Inde | Antony Selvaraj Inde | Ranjith Kumar Inde | Jayaraman Inde | Karthick Inde | Jancy Rani Inde | Selvasekar Inde | Mateo Chaman Paau Guatemala | José Can Xol Guatemala | Luís Arturo Marroquín Guatemala | S Jegadish Dura Inde | Mark Ventura Philippines | Nazildo dos Santos Brito Brésil | Carlos Hernández Honduras | Barthelemie Kakule Mulewa RDC | Théodore Kasereka Prince RDC | Liévin Mumbere Kasumba RDC | Kananwa Sibomana RDC | Ila Muranda RDC | Moustapha Gueye Sénégal | Faustin Biriko Nzabakurikiza RDC | Sandeep Sharma Inde | Agudo Quillio Philippines | Poipynhun Majaw Inde | Paulo Sérgio Almeida Nascimento Brésil | Ricardo Mayumi Philippines | Ronald Manlanat Philippines | Luis Fernando Ayala Honduras | Kavous Seyed Emami Iran | Yolanda Maturana Colombie | Héctor Manuel Choc Cuz Guatemala | Teurn Soknai Cambodge | Sek Wathana Cambodge | Thul Khna Cambodge | Evaldo Florentino Brésil | Ricky Olado Philippines | Márcio Matos Brésil | Quintín Salgado Salgado Mexique | Safeer Hussain Pakistan | Robert Kirotich Kenya | Guadalupe Campanur Mexique | Ronal David Barillas Díaz Guatemala | Valdemir Resplandes Brésil | Jomo Nyanguti Kenya

… la liste n’en finit pas de s’allonger.

Les peuples autochtones protègent les forêts anciennes, les rivières et les zones humides depuis des siècles. Mais ils font face à un problème fatal -- des gouvernements impitoyables ne reconnaissent pas leurs droits fonciers, et alors que les les braconniers, les mineurs et les bûcherons clandestins les envahissent, ils sont massacrés.

Ils sont le dernier recours de la Terre. Nous devons les aider.

Les gouvernements négocient un accord révolutionnaire pour sauver la biodiversité et pourraient reconnaître des droits fonciers complets à ces communautés en première ligne si nous exerçons suffisamment de pression, en les protégeant contre les bûcherons, les mineurs et les braconniers. Mais des entreprises cupides et gouvernements impitoyables mettent tout en œuvre pour contrer ce plan !

Avaaz est déjà au cœur de ces pourparlers cruciaux -- alors lançons un appel assourdissant exigeant que les gouvernements protègent les terres de toutes les communautés autochtones et traditionnelles! Signez et faites passer le message.
Publié le

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un chat ou sur Skype: