Sheikh Hasina: mettez fin aux mariages précoces

À la Première ministre du Bangladesh Sheikh Hasina:

Nous sommes à vos côtés pour l'adoption de la Loi sur la restriction du mariage des enfants, mais débarrassée de la clause qui remettrait en question la barre de 18 ans comme âge minimum du mariage. Les jeunes filles dites en "circonstances particulières" peuvent être protégées si une nouvelle loi permet la scolarisation des mères célibataires et de leurs enfants, et si un Plan d'action national est lancé. Vous pouvez faire du Bangladesh un espoir pour les filles vulnérables du monde entier.

Déjà membre d’Avaaz?
Indiquez votre adresse e-mail et cliquez sur "Envoyer".
Première visite? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.
Avaaz protège vos informations personnelles et vous tiendra au courant de campagnes similaires.

La Première ministre du Bangladesh a le choix: devenir l'héroïne de millions de jeunes filles -- ou faire adopter une loi qui obligerait des mineures à épouser leur violeur!

Le Bangladesh a fait d'immenses progrès sur la condition féminine. Mais une nouvelle loi visant à éliminer les mariages de mineurs pourrait comporter une clause de "circonstances spéciales", qui obligerait notamment des jeunes filles violées à épouser leur agresseur.

Sur place, les militants se préparent à manifester et le Parlement peut adopter la loi d'un jour à l'autre. Demandons à la Première ministre d'éliminer la clause du viol de mineures et de promouvoir un Plan d'action national pour mettre ces filles en sécurité:


Image de Sumon Sarkar, tirée du film Too Young to Wed, pour Al Jazeera 101 East

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: