En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Quelques jours pour bloquer le pétrole meurtrier du Canada

Au Président des Etats-Unis Barack Obama:

En tant que Canadiens préoccupés par l'environnement, nous vous appelons à refuser la demande de construction de l'oléoduc Keystone XL qui acheminerait, de l'Alberta au Texas, des millions de barils du pétrole meurtrier issu des sables bitumineux. Le Premier ministre Harper ne veut pas agir pour protéger le Canada ou le monde, mais vous en avez le pouvoir. En refusant cette demande, vous sauverez des milliers d'hectares de forêt vierge, de précieuses ressources en eau et empêcherez directement des émissions de gaz à effet de serre qui détruisent notre climat.

Indiquez votre adresse e-mail:
Entrez votre numéro de téléphone si vous souhaitez être contacté(e) par téléphone ou par SMS.
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires

Le Canada extrait du pétrole meurtrier qui forme des lacs de boues toxiques et détruit les forêts de l'Alberta, et Harper a besoin de l'aide d'Obama pour le vendre. Notre gouvernement est lui-même prisonnier de puissants intérêts pétroliers, mais Obama hésite à faire construire un nouvel oléoduc transfrontalier. Si suffisamment de Canadiens lui demandent de protéger le monde de notre pétrole meurtrier, nous pourrions faire pencher la balance et contrer la pollution.

D'ici quelques jours, le président Obama pourrait décider d'autoriser un oléoduc géant de sables bitumineux en plein milieu des États-Unis -- cela ferait exploser la production de sables bitumineux et menacerait de contaminer les ressources en eau douce de son propre pays. Le Premier ministre Harper et ses amis pétroliers ont terni la beauté et la réputation de notre pays, mais c'est Obama qui prendra la décision finale dans le dossier de l'oléoduc et il tient à renforcer sa crédibilité en matière d'écologie. Il pourrait passer outre le soutien obstiné de Harper à ce pétrole meurtrier.

Harper a depuis longtemps cessé d'écouter l'avis des Canadiens au sujet du climat. Nous avons à présent la chance de faire pression sur les États-Unis et d'empêcher l'accès au pétrole meurtrier pour de bon. Quand nous aurons atteint 50 000 signatures, nous remettrons directement notre pétition à la Maison Blanche. Sauvons l'image du Canada aujourd'hui entachée de pétrole -- signez maintenant et transmettez ce message à tous vos proches et amis:
Publié le 30 Août 2011

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: