En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Saint-Christophe-et-Niévès: sauvez les baleines

À M. Timothy Harris, Premier ministre de Saint-Christophe-et-Niévès, et à tout gouvernement rendant possible la chasse baleinière:

En tant que citoyens préoccupés par la protection des baleines, nous demandons à tous les pays de cesser toute participation directe ou indirecte à la chasse baleinière pratiquée par l'Islande. Nous appelons tout particulièrement Saint-Christophe-et-Niévès à retirer son pavillon du Winter Bay. Ce navire transporte 1700 tonnes de viande de rorqual commun, une espèce menacée, à destination du Japon. Nous demandons également à Saint-Christophe-et-Niévès de mettre un terme à son soutien à la "recherche" japonaise dans l'Océan Austral à la CBI et à défendre la protection des baleines. Aucun pays ne devrait participer au massacre de ces majestueuses créatures.

Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires

La flotte baleinière islandaise vient de commencer à chasser et à tuer jusqu'à 171 rorquals communs, une espèce menacée. Nous avons presque réussi à stopper cette horreur par le passé et cette fois-ci, nous avons une chance d’y parvenir pour de bon.

Alors que les baleiniers continuent leur massacre, leur patron essaie d’affréter par bateau au Japon la viande de la dernière saison. Plus de 1700 tonnes de viande doivent transiter par un petit détroit glacé entre la Russie et le pôle Nord. Mais il suffirait que Saint-Christophe-et-Niévès, un petit pays caribéen, decide de retirer son pavillon du navire pour l’empêcher d’appareiller! Le tourisme est sa principale source de revenus et nous pouvons menacer sa réputation en braquant le projecteur de notre mouvement droit sur lui.

Ce navire pourrait appareiller à tout moment -- nous n;avons pas un instant à perdre.

Notre mouvement a déjà poussé des pays européens à refuser ce commerce de la honte. Maintenant, faisons en sorte que Saint-Christophe cesse d’aider les baleiniers! Signez la pétition et diffusez-la autour de vous sans perdre une minute. Avaaz remettra vos signatures directement auprès du Premier ministre. Si sa réponse se fait attendre, nous ciblerons les États-Unis, le principal marché touristique de Saint-Christophe, et nous révèlerons comment ce pays se rend complice du massacre de ces majestueuses créatures.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: