Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Aux dirigeants: financez notre avenir climatique!

Aux dirigeants et aux ministres des finances des pays du G20:

En tant que citoyen(ne)s préoccupé(e)s par cette question, nous vous appelons à vous engager à verser les financements de long terme nécessaires au-delà de 2020 pour obtenir un accord pour le climat mondial à Paris, et respecter votre promesse de mettre fin aux subventions aux énergies fossiles. Les pays les plus riches doivent annoncer le maintien de leur soutien aux nations les plus pauvres afin qu'elles puissent investir dans les énergies propres et renouvelables et faire face aux impacts du changement climatique. Le monde entier doit oeuvrer de concert pour obtenir un accord planétaire et empêcher le désastre climatique qui nous menace tous.

Indiquez votre adresse e-mail:
En continuant, vous acceptez de recevoir les messages d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires

Aux dirigeants: financez notre avenir climatique!

On nous ment!

Chaque minute qui passe, les gouvernements soutiennent les énergies fossiles à coups de millions de dollars, mais les grands États pollueurs affirment qu’ils n’ont pas l’argent nécessaire pour aider les pays vulnérables confrontés à des inondations, des sécheresses et des cyclones.

Les nations les plus pauvres disent aujourd’hui que sans cet argent, elles ne sont pas en mesure de signer l'accord mondial pour le climat qui doit être finalisé dans quelques semaines. C’est une impasse désastreuse. Mais si nous sommes suffisamment nombreux à exiger que nos fonds publics soient retirés des énergies fossiles maintenant, nous pourrons faire en sorte que cet argent soit redirigé vers celles et ceux qui en ont le plus besoin.

Dans quelques jours, 80 ministres du monde entier vont se réunir et essayer de trouver une solution. Soyons un million à soutenir cet appel: nous le remettrons aux décideurs clefs pour dévoiler ce double-jeu honteux au grand jour et les contraindre à l’action.

Parlez-en à vos amis!