Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

"Je ne peux pas respirer"
-- Signez la lettre ouverte contre le racisme et les violences policières

En tant que citoyens du monde entier, nous pleurons la perte absurde d’une nouvelle vie à cause de la police américaine.

Nous sommes solidaires de tous ceux qui souffrent en ce moment.

Ces meurtres doivent cesser. Chacun d’entre eux est une blessure au coeur de notre humanité et une tache indélébile et honteuse sur le drapeau des États-Unis d'Amérique.

Le racisme prospère dans le silence -- alors donnons de la voix. Le racisme est un problème qui appartient à tous. C’est notre combat.

Mais nous ne laisserons pas cette lutte se transformer en haine, car alors nous ne serions pas plus sages que ceux dont nous essayons d'infléchir la conduite. Pour citer Dr. Martin Luther King: "L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité; seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine; seul l’amour le peut."

C’est dans cet état d’esprit que nous appelons tous les responsables à agir MAINTENANT et demanderons des comptes au Président Donald Trump, aux États américains et aux gouvernements locaux afin que:
  • Tous les officiers de police impliqués dans le meurtre de George Floyd soient traduits en justice,
  • Les officiers de police qui se rendraient coupables d’un usage excessif de la force ou ne ferait rien pour l’empêcher (ne serait-ce qu’une seule fois) soient poursuivis,
  • Chaque meurtre imputable à des policiers fasse l’objet d’une enquête indépendante et transparente.
Nous nous engageons à participer à notre mesure, en affrontant la peur, la colère et l’ignorance du racisme avec l’espoir, l’amour et la force de notre humanité.

Reposez en paix, George Floyd. Ce n’aura pas été en vain.


Indiquez votre adresse e-mail:
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires



George Floyd était un homme de 46 ans. Il a trouvé la mort alors qu’un officier de police américain l’avait cloué au sol, un genou sur le cou pendant 7 minutes, jusqu’à ce qu’il suffoque. Voici ses derniers mots:

"C’est mon visage
Je n’ai rien fait de grave
S’il vous plaît
S’il vous plaît
S’il vous plaît je ne peux plus respirer
S’il vous plaît
S’il vous plaît quelqu’un
S’il vous plaît
Je ne peux pas respirer
Je ne peux pas respirer
S’il vous plaît
(inaudible)
Peux plus respirer, mon visage
Lève-toi
Je ne peux pas respirer
S’il vous plaît, le genou sur mon cou
M*rde, je ne peux pas respirer
Je...
Je ne peux pas bouger
Maman
Maman
Je ne peux pas
Mes genoux
Mon cou
Ça y est
Ça y est
Je suis claustrophobe
J’ai mal au ventre
J’ai mal au cou
J’ai mal partout
De l’eau, quelque chose
S’il vous plaît
S’il vous plaît
Officier je ne peux plus respirer
Ne me tuez pas
Vous allez me tuer
Allez
Je ne peux plus respirer
Je ne peux plus respirer
Ils vont me tuer
Ils vont me tuer
Je ne peux plus respirer
Je ne peux plus respirer
S’il vous plaît monsieur
S’il vous plaît
S’il vous plaît
S’il vous plaît je ne peux plus respirer"

Ses yeux se sont alors fermés. Ses supplications ont cessé. Quelques instants plus tard, George Floyd était déclaré mort.

Aujourd’hui, nous avons le choix. Que cela ne devienne qu’une mort tragique de plus à cause de la police américaine -- ou changer les choses.

Nous sommes un mouvement de plus de 60 millions de citoyens -- lorsque nous nous faisons entendre, nous sommes assourdissants. Alors donnons de la voix pour que tout le monde se rassemble et mette fin à ces meurtres racistes, et poussons les dirigeants à faire de même.

Signez cette lettre ouverte! Lorsque notre appel sera immense, Avaaz le publiera dans les plus grands quotidiens américains et sur des sites internet dans le monde entier. Faisons-en un étendard pour que cessent les meurtres et honorer la mémoire de ceux que nous avons déjà perdu.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un chat ou sur Skype: