Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Grandes victoires sur la F1 à Bahreïn,

la Guerre contre la Drogue, et plus!!


Il y a seulement quelques jours, 2 choses étaient bien différentes -- la remise en question de la "guerre mondiale contre la drogue" faisait l'objet d'un grand tabou dans les milieux gouvernementaux, et la Formule 1 allait maintenir son Grand Prix à Bahreïn malgré la violente répression à l'encontre de manifestants pro-démocratie pacifiques.

Puis notre mouvement s'en est mêlé.

En l'espace de 72 heures, plus d'1 million d'entre nous ont rejoint ces deux campagnes, et nous avons gagné! L'association Formula 1, sous l'effet d'une forte pression, est revenue sur sa décision d'organiser la course à Bahreïn! Et le Secrétaire général de l'ONU a décidé de créer un nouveau groupe de travail sur la drogue, tandis que les dirigeants mondiaux débutent un nouveau débat historique sur la décriminalisation!




Avaaz Banner
Le pouvoir citoyen fonctionne. Nous le voyons de plus en plus partout dans le monde. Voici deux histoires qui montrent comment ça marche...

Victoire à Bahreïn, régime brutal!

Le violent régime de Bahreïn tire à balles réelles sur des manifestants pacifiques, et détient les infirmières et médecins qui les soignent, mais veut faire croire au monde que tout est normal. Ses dirigeants ont donc travaillé dur pour faire revenir le prestigieux Grand Prix de Formule 1 dans le pays. Puis, à 48 heures de la décision finale de l'association Formula 1, Bahreïn a demandé de l'aide aux Etats-Unis et Avaaz a démarré!

Bahrain flag campaign image
En deux jours, presque 500 000 membres d'Avaaz ont rejoint la campagne et ensemble, nous avons laissé plus de 20 000 messages sur les pages Facebook et Twitter des équipes de F1 . L'équipe d'Avaaz a contacté le pilote légendaire Damon Hill, qui a ajouté sa voix à la campagne. L'attention des médias s'est accrue.

Mais les patrons de la F1 ont alors décidé de maintenir la course. La campagne d'Avaaz a été citée dans des milliers d'articles dans le monde entier ( New York Times , Le Monde , AFP , Reuters , ESPN ) et nos porte-parole ont été interviewés sur CNN (image à droite), BBC et de nombreuses autres grandes chaînes.

Puis, Avaaz s'est procuré un rapport interne rédigé par les dirigeants de la F1 qui concluait de façon scandaleuse qu'il n'y avait "pas de violations des droits humains" à Bahreïn -- il s'est avéré que le vice-président de la F1 s'est contenté de parler au gouvernement et de visiter un supermarché! Nous avons aussitôt publié notre réaction qui a déclenché une tempête médiatique et finalement... les équipes de F1 ont annoncé être opposées à l'unanimité à la tenue de la course à Bahreïn , forçant l'association Formula 1 à annuler la course à Bahreïn en 2011!
CNN interview
Cliquez pour accéder à l'interview de Ricken Patel d'Avaaz sur CNN (en anglais)

Victoire sur la "guerre contre la drogue"!

La guerre contre la drogue a coûté des milliards en impôts, a entraîné le transfert de trillions d'euros sur le crime organisé, a coûté d'innombrables vies, et n'a produit aucun résultat.

Pourtant, depuis des décennies, tout débat sur la possibilité de mettre fin à la guerre contre la drogue a été rejeté. Dans les cercles officiels, il est "tabou" de parler de la régulation publique ou de la décriminalisation - certains ont même perdu leur emploi après avoir évoqué le sujet.

Puis un groupe d'anciens présidents ont formé la Commission Mondiale sur les Drogues pour appelé à une réforme ambitieuse. Ils ont fait face à un problème: les politiciens affirmaient ne pouvoir agir car l'opinion publique ne soutiendrait aucun changement! Avaaz a alors rejoint ce combat.

Press conference image

Nous avons lancé la campagne et en une semaine, notre communauté a prouvé que les politiciens avaient tort, plus de 600 000 membres d'Avaaz réclamant la fin de la guerre contre la drogue . Les anciens présidents et le milliardaire Richard Branson ont convoqué une conférence de presse et présenté leur rapport d'experts préconisant une réforme, tout en recevant la pétition d'Avaaz -- et la réaction a été incroyable! Plus de 2 000 articles de presse ont été publiés ( AP , IPS , The Guardian ), la quasi-totalité d'entre eux étaient favorables !! Le tabou était brisé...

Lors d'une réunion stratégique cet après-midi-là, les anciens présidents n'ont cessé de se tourner vers notre communauté pour que l'on aide à faire progresser la campagne, en soulignant que seule une pression populaire pourrait générer la volonté politique d'agir.

Le lendemain, la Commission mondiale et Avaaz ont rencontré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. En 30 minutes de discussion, la pétition d'Avaaz a été présentée et citée à plusieurs reprises comme preuve que l'opinion publique demande la fin de cette guerre. Ban Ki-moon a réagi en indiquant qu' il acceptait cette conclusion et qu'il décidait de créer un groupe de travail qui étudierait de nouvelles solutions pour remédier au problème de la drogue! Un vrai débat, dont nous avions cruellement besoin, a enfin commencé ...

Press conference image

Merci infiniment à toutes et tous

Ces deux histoires se sont déroulées au même moment, et ne sont que deux parmi beaucoup, beaucoup d'autres. Consultez ici le compte rendu d'Avaaz d'avril . Et au cours des deux semaines où ces campagnes ont eu lieu, Avaaz a aussi joué un rôle crucial pour briser le black-out de la couverture médiatique internationale de la répression syrienne. Notre réseau de courageux journalistes citoyens en Syrie, financé par les dons à Avaaz, est l'une des seules sources d'information pour les médias du monde entier sur le cauchemar qui s'y déroule.

Tout cela n'est possible que par la participation de beaucoup d'entre aux campagnes d'Avaaz avec tant d'espoir, d'énergie et de sagacité - en signant et diffusant les pétitions à nos amis, en faisant des dons, en passant des appels téléphoniques ou en postant des messages. Un grand merci et nos félicitations à tous ceux qui ont contribué!!

Quand Avaaz a débuté, nous étions des milliers, et parfois nous remportions des victoires. Désormais, nous sommes près de 10 millions et nous gagnons la plupart du temps ! Si nous continuons de croire les uns aux autres et au changement, alors il semble que tout soit possible...