En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Au Secrétaire général de l'ONU: sauvez Madaya de la famine

Au Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, à l'Envoyé spécial pour la Syrie Staffan de Mistura, aux Présidents Hassan Rouhani et Recep Erdogan, et à toutes les parties prenantes du conflit syrien:

En tant que citoyens du monde entier, nous sommes horrifiés par la situation des habitants de Madaya, affamés à dessein. Nous vous demandons d'utiliser tous les pouvoirs à votre disposition pour que les sièges de Madaya et des autres villes de Syrie soient levés, tout en redoublant d'efforts diplomatiques pour obtenir une paix juste et durable. Notre mouvement ne restera pas silencieux devant ces crimes et ces atrocités. Le pouvoir de sauver des milliers de vies est entre vos mains.

Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires

Dans la ville assiégée de Madaya, des enfants faméliques se nourrissent de feuilles d'arbres, de chats et d'insectes. Le régime de Bachar al-Assad est sciemment en train d'affamer plus de 40 000 personnes. Il est difficile de concevoir la souffrance des parents qui voient leurs enfants mourir de faim -- mais nous avons un plan pour les aider.

Une trêve destinée entre autres à lever le siège de Madaya a été décidée en septembre, mais des civils sont toujours piégés dans la ville, sans nourriture ni médicaments. Des convois d'aide alimentaire rejoignent enfin la ville. Maintenant que l'attention internationale est braquée sur Madaya, nous avons une vraie chance d'obtenir que le siège soit entièrement levé pour sauver les habitants de Madaya.

À cette fin, la Turquie et l'Iran pourraient oeuvrer avec leurs alliés, mais ils n'agiront pas d'eux-mêmes. Si nous faisons retentir un appel fort d'un million de voix demandant au Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon d'intervenir et de travailler avec toutes les parties en présence, nous pourrions sauver des milliers de familles de Madaya de la famine.

Ban Ki-moon en est capable. La levée du siège serait de bonne augure pour les prochaines négociations de paix. Alors que son mandat arrive à terme, il pourrait laisser un héritage inoubliable en parvenant à mettre fin à ce siège. Si chacun d'entre nous se fait entendre aujourd'hui, nous pouvons amener Ban Ki-moon à devenir le héros dont Madaya a désespérément besoin.

Ajoutez votre voix à cette pétition urgente. Avaaz fera circuler des témoignages et des photos de Madaya auprès des médias, de l'ONU et des ministères des Affaires étrangères clés jusqu'à ce que le siège soit levé.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: