Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Défendons Avaaz contre Monsanto

Défendons Avaaz contre Monsanto

Je suis là, assis avec un noeud dans l’estomac. Je regarde l’injonction juridique de 168 pages que je viens de recevoir.

Envoyée par des avocats de Monsanto sous autorité d’un juge américain, elle nous "ordonne" de leur remettre plus ou moins tous les emails professionnels, les documents, les notes, les historiques de chats, et quoi que ce soit qu’un membre de l’équipe d’Avaaz ait jamais écrit ou fait lors de nos campagnes pour interdire le glyphosate, le principal herbicide de Monsanto.

C’est grave. Monsanto est une méga-multinationale dont la valeur boursière s’élève à 50 milliards de dollars. Le glyphosate est le fondement de leur empire, et nous en avons été les plus grands adversaires. Ils sont célèbres pour leurs tactiques d’intimidation juridique visant à réduire au silence leurs opposants. Et aujourd’hui, ils s’en prennent à Avaaz.

Nous devons engager sans tarder d’excellents avocats pour nous mesurer à Monsanto -- ne serait-ce que contester cette injonction reviendra cher.

Intimider les gens, voilà leur fond de commerce. C’est pourquoi j’ai décidé de transformer mon angoisse en détermination. Nous ne reculerons pas, car nous sommes un mouvement de millions de personnes qui n’ont pas peur. Faites un don pour défendre Avaaz, et envoyons un message à Monsanto: chaque fois que vous vous en prendrez à nous, vous nous rendrez plus fort.

-- Ricken Patel et l'équipe d'Avaaz