En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Notre démocratie n'est pas à vendre!

Au Premier ministre Stephen Harper et à tous les députés conservateurs:

Nous vous appelons à rejeter l'Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) Canada-Chine. Ce traité affaiblirait la souveraineté du Canada et donnerait injustement le droit aux entreprises de Chine de réclamer des dommages et intérêts à l'encontre de lois protégeant notamment la santé et l'environnement des Canadiens. Cet accord, nous ne le voulons pas et le Canada n'en a pas besoin.

Indiquez votre adresse e-mail:
Entrez votre numéro de téléphone si vous souhaitez être contacté(e) par téléphone ou par SMS.
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires


Une partie de la publicité qu'Avaaz publiera dans un journal lundi.

Stephen Harper est sur le point de signer un accord insensé visant à créer des tribunaux parallèles pour que les entreprises de Chine puissent poursuivre le Canada quand notre pays passe des lois protectrices de notre santé et de notre environnement qui affectent leurs profits.

Mais Harper est déstabilisé par l’opposition publique croissante à son projet, y compris au sein des conservateurs, et ensemble nous pouvons éviter un désastre. Il a déjà repoussé la signature de l’accord, et si nous renforçons la pression, nous pouvons l’obliger à revenir sur sa position.

Si nous voulons gagner, nous devons montrer que nous sommes nombreux contre ce projet. Rejoignez notre campagne puis faites passer ce message à tous vos proches -- nous irons à Ottawa remettre notre appel que Stephen Harper devra écouter.

Publié le 20 Novembre 2012

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: