En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Du G7 à Paris: adieu, énergies fossiles!

Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Commentaires récents

Montrer des commentaires plus récents...
Charger plus de commentaires...


Les dirigeants du G7 viennent de s’engager à débarrasser l’économie des énergies fossiles... à jamais!

Nous avons fait un pas de géant nous laissant enfin espérer un éclatant succès lors du sommet de Paris en décembre - là où le monde entier pourrait s’unir derrière un objectif commun. Partageons nos encouragements et réflexions sur ce qui nous attend sur cette page, et célébrons cette bataille remportée!

Alors que la fête commence! Voici comment nous en sommes arrivés là:

Étape 1: Depuis deux ans, notre mouvement a suscité une mobilisation citoyenne mondiale inédite pour faire avancer cet objectif. Nous avons été le fer de lance de la gigantesque Marche des citoyens pour le Climat, rejointe par près de 700 000 personnes, qui a véritablement changé la donne; nous avons rassemblé 2,7 millions de signatures autour d’une pétition demandant une énergie 100% renouvelable, envoyé 250 000 messages aux ministres en charge du climat autour du monde au moment des négociations de Lima, organisé quantité de rassemblements, réunions de plaidoyer au plus haut niveau, sondages d’opinion, campagnes publicitaires (le tout financé par notre mouvement) demandant systématiquement des objectifs clairs et ambitieux, nationaux et internationaux, de réduction des émissions de gaz à effet de serre.


La Marche des peuples pour le climat, septembre 2014

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon reçoit la pétition pour le 100% renouvelable

La Marche pour le climat au sommet de l’ONU de Lima, décembre 2014

Ensemble, nous avons joué un rôle central pour remettre le changement climatique au centre de l’agenda politique, préparant le terrain pour 2 mois de pression intensifiée en amont du sommet du G7, et pour que son hôte, Angela Merkel, dise adieu aux énergies fossiles...

Étape 2: les Français ciblés. En tant qu’hôtes du sommet climat de Paris, le rôle du gouvernement français pendant le G7 était crucial. Nous avons régulièrement rencontré le président François Hollande, la ministre de l’environnement Ségolène Royal, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et d’autres membres du gouvernement pour faire entendre les voix de nos membres et nos arguments en faveur de cet objectif de long terme.

Plus de 25 000 personnes ont marché pour le climat à Paris Le président français François Hollande reçoit la pétition pour des énergies 100% renouvelables

Étape 3: Des centaines d’Avaaziens ont suivi Angela Merkel pas à pas les semaines précédant le sommet.. De Hambourg à Berlin jusqu’au sommet du G7, nos chants et slogans l’ont appelée à devenir la Chancelière du climat. Angela Merkel a fini par nous connaître, et ne pouvait s’empêcher de sourire. Les médias nous ont adorés et nos héros ont traversé tous les médias de la planète!


Étape 4: Nous avons personnellement remis notre pétition pour 100% d’énergies renouvelables à tous les ministres concernés du cabinet d’Angela Merkel, et la rumeur de notre sérieux et de notre insistance a résonné jusqu’à son propre bureau.


Le ministre allemand de l’Économie, Sigmar Gabriel La ministre allemande de l’Environnement, Barbara Hendricks, et le ministre des Affaires étrangères français, Laurent Fabius

Étape 5: Nous avons braqué nos projecteurs sur deux pays bloquant les progrès, le Japon et le Canada. L’accord du G7 était loin d’être gagné d’avance. Il y a quelques mois encore, il n’était pas certain que le G7 aborderait la question climatique, et les bloqueurs au Canada et au Japon menaçaient d’entraver l’accord que nous attendions. Nos membres au Japon ont envoyé de nombreux messages à leur gouvernement, et nous avons collecté des milliers de petits dons venus du monde entier pour financer une pleine page de publicité dans le Financial Times (image ci-contre), des sondages d’opinion, et une vidéo virale au Canada, visionnée plus de 450 000 fois en moins de 2 jours sur Facebook et YouTube!


Étape 6: Suite à une demande express d’Angela Merkel elle-même, nous avons rencontré son principal conseiller pour le climat juste avant le lancement du sommet. Nous avons pu lui expliquer en détails ce que ces 2,7 millions de membres d’Avaaz attendaient de la Chancelière. Des sources internes nous ont dit que savoir qu’un mouvement de masse comme le nôtre en avait après elle, ainsi que savoir que des progrès seraient salués (et pas uniquement l'échec critiqué) ont vraiment compté pour qu’Angela Merkel et d'autres dirigeants décuplent leurs forces et se battent pour cet accord!

Étape 7: Nous n’avons rien lâché, pas une seconde. Nous avons travaillé avec Mark Ruffalo (Hulk!) et poussé notre pétition sur les énergies 100% renouvelables jusqu’à atteindre 2,7 millions de signatures sur les derniers jours, parlé avec des journalistes au G7, posé des questions lors des conférences de presse, et parlé à l'un des collaborateurs d’Angela Merkel pour faire de cette question une priorité.

Aujourd’hui, grâce au leadership de la Chancelière et du président François Hollande, nous avons une vraie victoire pour le climat à célébrer!

Non seulement le G7 a dit adieu aux énergies fossiles, mais il a pris des engagements forts sur de nombreux autres points du changement climatique. Leurs intentions pour l’accord de Paris sont:
  • Décarboner complètement l’économie mondiale avant la fin du siècle
  • Signer un accord contraignant ayant une valeur légale (c’est énorme!)
  • Tout faire pour transformer le secteur énergétique avant 2050
  • Viser une réduction de 70% des émissions de CO2 avant 2050 (par rapport aux niveaux de 2010)
  • Développer un plan pour mobiliser 100 milliards de dollars par an pour le financement des efforts climatiques dans les pays en voie de développement (une autre belle victoire!)
  • Offrir quatre fois plus d’assurance et de protection aux 400 millions de personnes les plus pauvres et vulnérables affectées par le changement climatique
L’année dernière encore, le changement climatique ressemblait pour beaucoup d’entre nous à un mastodonte inattaquable condamnant nos espèces à un destin tragique, voire à une possible extinction du fait de notre propre stupidité et corruption.

Mais grâce à une bonne dose d’espoir et une stratégie adaptée (“l’effet Avaaz” :)), grâce aux efforts de nombreux leaders comme Angela Merkel, le Pape François, au travail sur le désinvestissement des énergies fossiles d’organisations soeurs comme 350 et du journal britannique The Guardian, grâce encore aux recherches de haut niveau de groupes comme le World Resources Institute, la plupart des experts pensent aujourd’hui que le vent a tourné, et que la pression monte pour obtenir un accord international à Paris cette année qui mettra le monde sur la voie d’une solution.

C’est encore un combat de longue haleine et le monde entier doit rejoindre ces efforts. Nous allons poursuivre notre mobilisation sans faillir. Cela signifie qu’un million de personnes seront dans les rues pour la Marche des peuples pour le climat de 2015, que nous continuerons à être présents lors des rendez-vous internationaux pour défendre notre objectif, à marteler un plaidoyer et lobbying impitoyables, à mener des actions aux niveaux nationaux pour barrer la route aux bloqueurs, et à inspirer d’autres héros à rejoindre Angela Merkel.

Paris, nous voilà!

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: