Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

STOP AUX EXPULSIONS DES ROMS

STOP AUX EXPULSIONS DES ROMS:

Pétition au Premier Ministre François Fillon et aux Ministres Bernard Kouchner, Hervé Morin et Fadela Amara:

Nous partageons vos préoccupations sur la politique d'expulsion des Roms et nous sommes fermement opposés à cette politique. Nous vous demandons d'agir pour obtenir du Président Sarkozy la fin immédiate des expulsions collectives et la mise en place de mesures d'accueil et d'intégration des citoyens européens d'origine rom. Aucun nouvel amendement visant les Roms ne doit être introduit dans la loi sur l'immigration, et les mesures transitoires empêchant les citoyens bulgares et roumains de travailler légalement en France doivent être supprimées.


Indiquez votre adresse e-mail:
Entrez votre numéro de téléphone si vous souhaitez être contacté(e) par téléphone ou par SMS.
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires

Habitants d'un camp de Roms contraints de s'agenouiller lors du démantèlement de ce camp par la police. Saint-Denis, 93.

Les expulsions collectives de Roms s'accélèrent en France mais quatre personnes pourraient arrêter cette politique répressive lancée par le Président Sarkozy: le Premier Ministre François Fillon et les Ministres Bernard Kouchner, Hervé Morin et Fadela Amara.

Le gouvernement français a en effet jusqu'à présent ignoré les critiques venues du monde entier et vient d'annoncer des mesures encore plus dures contre les Roms -- mais ces quatre ministres ont affiché leurs divergences. Un appel citoyen massif leur demandant d'assumer leurs déclarations pourrait les pousser à agir contre cette politique xénophobe.

Le temps presse -- de nouvelles expulsions sont annoncées et des mesures sévères pourraient être introduites dans la loi sur l'immigration bientôt en débat. Envoyons un message fort à ces quatre ministres les encourageant à faire front pour stopper cette attaque contre les Roms. Signez la pétition ci-dessous et faites la suivre à tous - allons jusqu'à 100 000 signatures pour la leur remettre avant le Conseil des ministres cette semaine:

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un chat ou sur Skype: