En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Sauvons les médicaments à bas prix

Au président Barack Obama, au Premier ministre Narendra Modi et aux autres dirigeants:

En tant que citoyens du monde, nous sommes très inquiets des pressions destinées à modifier le droit de la propriété intellectuelle indien qui place la santé publique avant les profits des entreprises pharmaceutiques. Nous vous appelons à promouvoir des politiques publiques rendant les médicaments génériques disponibles et abordables pour les pauvres du monde et encourager le développement de nouveaux traitements à bas prix.

Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

La visite du président Obama en Inde dans quelques jours représente une question de vie ou de mort pour des millions de personnes pauvres en Asie, Afrique et Amérique latine. Mais si nous agissons rapidement, nous pouvons leur permettre de continuer à recevoir les médicaments dont elles ont besoin.

L’Inde produit des médicaments à bas prix contre le Sida, le paludisme et le cancer, mais l’industrie pharmaceutique veut mettre fin à cette situation une fois pour toutes afin de booster les ventes de ses propres produits au prix fort. Sous la pression de ce lobbying implacable, le gouvernement américain s’est rangé aux arguments des entreprises pharmaceutiques et va même jusqu’à menacer l’Inde de sanctions commerciales si elle refuse de modifier son droit des brevets qui place les gens avant les profits.

Si nous sommes suffisamment nombreux à nous faire entendre, nous pouvons convaincre le président Obama de revoir sa position. Faisons en sorte que notre pétition rassemble un million de signatures avant qu’il ne prenne l’avion et utilisons cet appel pour que le rôle de pharmacie des pauvres du monde que joue l’Inde se retrouve en une de tous les médias pendant son séjour là-bas. Ajoutez votre nom à cette pétition maintenant.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: