En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Au Premier ministre Cateriano: sauvez la Sierra del Divisor

Au Premier ministre du Pérou, Pedro Cateriano Bellido:

En tant que citoyens et citoyennes du monde entier, nous sommes préoccupé(e)s de voir que vingt années ont été nécessaires avant de décider de sauver la Sierra del Divisor, une des zones les plus précieuses de l'Amazonie. Nous vous demandons respectueusement de faire au plus vite de cette région un parc national.

Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires

Une magnifique région reculée de l’Amazonie est en danger: de vastes étendues de forêt vierge, abritant jaguars, cougars et une faune et flore exceptionnelles, risquent d’être détruites par des plantations illégales de coca et par l’exploitation forestière. Mais d’un trait de plume, le Premier ministre péruvien a le pouvoir d’en faire un parc national et de sauver cette région.

Le projet de loi est sur le bureau de Pedro Cateriano et il envisage en ce moment même de le signer. Mais chaque heure perdue aggrave la destruction de ce trésor. Si le Premier ministre se prononçait contre cette destruction illégale, d’autres dirigeants pourraient s’inspirer de son initiative et de sa détermination à protéger la planète et son exemple se transmettrait de génération en génération. Il nous revient de nous assurer qu’il est conscient de cette responsabilité.

Au Pérou, des activistes disent que si Pedro Cateriano se savait soutenu par le monde entier, il se sentirait contraint d’agir. Depuis vingt ans, des associations de peuples autochtones et de protection de l’environnement militent pour la protection de cette région. Donnons-leur un dernier coup de pouce. Cliquez pour signer la pétition, et Avaaz la remettra directement au Premier ministre péruvien dans son bureau.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: